La prévention des risques liés à la pose et au démontage des illuminations de Noël

Chaque année, que ce soit dans le secteur public ou privé, des ouvriers s’affairent à la tâche annuelle de la pose et du démontage des illuminations temporaires des fêtes de fin d’année. Cette tâche, contribuant à une atmosphère chaleureuse, amène parfois les ouvriers à travailler des conditions pénibles et risquées. Voici quelques mesures de prévention à mettre en place.
Risque de chute en hauteur
Ce type de travail se déroule souvent en hauteur, il convient donc de prendre toutes les mesures nécessaires pour limiter les risques de chute.
 
Bien plus sûre que l’échelle ou l’échafaudage mobile, l’idéal est l’utilisation d’une nacelle élévatrice par une personne formée et soumise à une surveillance de santé. Le port d’un harnais est également recommandé.  
 
Si le recours à une nacelle est impossible, une échelle peut être utilisée en prenant certaines précautions:
  • vérifier le bon état de l’échelle;
  • veiller au bon placement de celle-ci, toujours garder trois points de contact (monter ou descendre à l’échelle avec une décoration en main est imprudent).
Risque électrique
Il s’agit d’un travail s’exécutant à proximité d’une installation sous tension. La vérification préalable en atelier permet non seulement de constater le bon état général de l’installation, mais également de réduire les interventions de maintenance postérieures à l’installation.
 
Pour limiter les risques d’électrocution, le raccordement au réseau électrique public doit être réalisé lorsque celui-ci est éteint. De plus, les agents doivent vérifier que ce réseau ne puisse pas être remis en marche durant leur intervention. Des instructions adéquates doivent être remises aux travailleurs.
Risques liés à la circulation
Certains «chantiers» risquent d’être exposés à des risques liés à la circulation des véhicules (accrochage, renversement, …). Les conditions climatiques et de visibilité n’étant pas optimales à cette période, une attention toute particulière doit être portée sur la visibilité des travailleurs et sur la signalisation temporaire du chantier.
 
Si besoin le trafic routier peut être bloqué par une bonne collaboration avec les autorités compétentes. La signalisation des véhicules de service ainsi que l’enlèvement d’illuminations gênant la circulation doivent également être assurés.
Autres risques
Etant donné le poids et surtout le volume des décorations, il est important de rappeler les règles en matière de manutention et de postures de travail afin de limiter les blessures dorsales. La prévention de la chute de décorations passe par le port obligatoire du casque et par un balisage avertissant les piétons de ne pas passer sous la zone de travail.
 
Qu’il s’agisse des chutes de feuilles combinées aux précipitations ou de la présence de neige ou verglas, les risques de glissage ne sont pas non plus négligeables, il faut dès lors redoubler de prudence.
Entreposage des décorations
L’inventaire du matériel est indispensable pour remplacer le matériel défectueux et assurer le renouvellement. Un stockage adéquat aura aussi pour conséquence de limiter les détériorations notamment liées à la corrosion.

Voir aussi : 

Publié 11-12-2018

  46