Électricité

Poursuites judiciaires suite à un accident électrique lors de travaux d’excavation

Le bourgmestre et le secrétaire municipal d’Oudenaarde comparaitront dans les prochaines semaines devant le tribunal correctionnel. Ils doivent répondre d’un accident de travail survenu il y’a deux ans au cours duquel un travailleur a subi des blessures pouvant entrainer le décès. Selon le parquet, des mesures de sécurité insuffisantes ont été prises lors des travaux.

Un travailleur du service technique était chargé le 25 octobre 2015 de résoudre un problème de blocage dans une station d’épuration. Lorsqu’il a creusé à travers le trottoir, la machine a heurté une lourde conduite électrique. Une grande flamme s’est alors élevée de la ligne moyenne tension (10 000 volts) et le travailleur a subi de graves brulures. Il a ensuite été propulsé de l’autre côté de la rue.

Mesures de prévention insuffisantes

L’auditeur du travail a convoqué le bourgmestre et le secrétaire municipal car selon lui les règles de sécurité ont été négligées. Il estime que l’accident est dû au fait que des mesures de précaution insuffisantes ont été prises lors des travaux d’excavation à proximité de canalisations de distribution.

Le travailleur aurait également reçu une formation insuffisante pour ce type de travail. La ville n’a pas nommé de coordinateur et le travailleur n’a reçu aucune information sur l’emplacement des conduites électriques. Enfin aucun contact n’a été pris avec le gestionnaire du réseau électrique.

En plus des faits pour lesquels ils sont condamnés, le bourgmestre et le secrétaire municipal sont accusés de blessures involontaires. Ils risquent une amende ainsi qu’une peine de prison.


Plus d’informations sur senTRAL :

Publié 25-10-2017

  247