Environnement

Absence de critères européens pour les herbicides à faible risque

Le gouvernement néerlandais a annoncé une interdiction d’utilisation d’herbicides chimiques sur les revêtements, tels que les trottoirs ou les routes. Une exception est toutefois prévue pour les pesticides qui contiennent des substances dites à faible risque. Les critères n’étant toujours pas déterminé au niveau européen, l’Institut national pour la santé publique et l’environnement (RIVM) a demandé quelles substances entraient en compte en vue de cette exception. D'après lui, il serait risqué d’établir des critères pour les Pays-Bas sur base de prédictions antérieurement à l’Europe.

L’un des risques est que certaines substances soient considérées à tort comme à faible risque et qu’elles doivent finalement être interdites. Un autre risque est que des substances autorisées soient utilisées à grande échelle et deviennent alors nocives pour la population et l’environnement. Le passé nous a appris que l’utilisation à grande échelle d’herbicides chimiques sur les revêtements peut effectivement causer des problèmes.
 
L’interdiction de pesticides chimiques a à la fois pour objectif la protection de la santé publique et de l’eau de surface. C’est à la Commission européenne d’examiner quelles sont les substances à faible risque. Et puisque les exigences européennes n’ont pas encore été établies, la Deuxième Chambre a demandé d’examiner s’il est possible de déterminer des exigences pour les Pays-Bas.

 

Publié 17-08-2015

  85