Aujourd'hui, c'est le « Jour du dépassement », mais en Belgique, il tombait déjà le 2 avril…

Le jour à partir duquel nous avons consommé toutes les ressources est appelé « Jour du dépassement ». Ainsi appelé car nous avons dépensé l'ensemble des ressources que la Terre peut régénérer en une année.

Publié 01-08-2018

Cette limite a été atteinte aujourd’hui, le 1er août, soit deux jours plus tôt que l'année dernière, selon les calculs de l'organisation internationale de recherche Global Footprint Network. Cette ONG surveille la consommation humaine de matériaux, d'aliments, ainsi que les émissions de CO2 provenant des combustibles fossiles et les dommages environnementaux causés par l’urbanisme. En 1997, la date du Earth Overshoot Day se situait encore fin septembre mais cet avertissement a lieu de plus en plus tôt chaque année.

Le pillage écologique de la terre a des conséquences non seulement sur le climat, mais il entraîne également toute une suite d’évènements qui nuisent à l'équilibre des systèmes : la déforestation, l'érosion des sols, la perte de la biodiversité, la pollution de l’eau, le manque d'eau potable, et bien sûr les gaz à effet de serre dans l'atmosphère qui entraine le réchauffement climatique. Que cela ait aussi d'énormes conséquences sociales et économiques n'est plus contesté aujourd’hui. Nous pensons notamment à la migration de masse, à l'urbanisation et aux excédents alimentaires. Mathis Wackernagel du Global Footprint Network explique : « L’avenir peut encore nous sourire seulement si nous nous arrêtons de piller la planète et si nous limitons l'utilisation de combustibles fossiles. Les mesures d'urgence comprennent la limitation de moitié des excédents alimentaires, ce qui réduirait la consommation de viande, une diminution drastique du trafic et l’arrêt de la croissance de la population. « Toutes ces idées existent depuis des décennies et la demande de changer les tendances économiques et sociales, comme diminuer la consommation de viande ou les appels aux marchés financiers à désinvestir dans les combustibles fossiles n’est pas nouvelle ».

gfn-country-overshoot-day-2018

Global Footprint Network a réalisé un aperçu général de tous les jours de dépassement par pays. À cette date, toutes les ressources seraient épuisées si tous les peuples du monde consommaient autant que les habitants de ce pays.

En Belgique, nous avons déjà consommé cette réserve le 2 avril, et nous sommes donc à la treizième place après les pays habituels comme les États-Unis, l'Australie, le Koweït, le Canada et le Qatar, mais avant que la grande majorité des Etats - y compris les pays industrialisés : Allemagne (n ° 38), France (n ° 39), Royaume-Uni (N ° 43), le Japon (n ° 44) et la Chine (n ° 65).

L'ONG calcule ces dates à l'aide des « Footprint Accounts » nationaux qui sont mis à jour chaque année et également publiés. L'organisation fournit également un outil qui permet de calculer son empreinte écologique personnelle.

Sources:

EARTH OVERSHHOT DAY : https://www.overshootday.org/newsroom/country-overshoot-days/

RTBF : https://www.rtbf.be/info/monde/detail_en-belgique-la-journee-du-depassement-c-est-deja-le-1er-avril-on-consomme-quatre-planetes?id=9674215

  287