COVID-19 : la Commission européenne dresse la liste des « professions critiques »

Dans une communication du 30 mars 2020, la Commission européenne dresse la liste de tous les « travailleurs exerçant des professions critiques ». Malgré toutes les restrictions à la libre circulation des personnes dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les travailleurs et les indépendants exerçant une profession essentielle ont le droit de circuler librement à la frontière. Ils ne peuvent être soumis à un dépistage médical qu'une seule fois : soit dans l'Etat membre de départ, soit dans l'Etat membre de destination. Cette règle s'applique également aux travailleurs en transit.
Voici une liste exhaustive des travailleurs (et indépendants) que la Commission européenne considère comme des « travailleurs exerçant des professions critiques » :
 
1. spécialistes de la santé, dont les praticiens paramédicaux
2. aides-soignants, dont les gardes d’enfants, les aides-soignants pour personnes handicapées et les aides-soignants pour personnes âgées
3. scientifiques des industries liées à la santé
4. travailleurs de l’industrie des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux
5. travailleurs participant à la fourniture de biens, et notamment à la chaîne d’approvisionnement en médicaments, fournitures médicales, dispositifs médicaux et équipements de protection individuelle, y compris à leur installation et à leur entretien
6. spécialistes des technologies de l’information et des communications
7. techniciens de l’information et des communications et autres techniciens pour l’entretien essentiel des équipements
8. spécialistes des sciences techniques tels que les ingénieurs, techniciens en énergie et techniciens en électricité
9. personnes travaillant sur les infrastructures critiques ou autres infrastructures essentielles
10. professions intermédiaires des sciences et techniques (dont les techniciens d’exploitation de l’eau potable)
11. personnel des services de protection et de sécurité
12. pompiers/agents de police/gardiens de prison/agents de sécurité/personnel de la protection civile
13. travailleurs du secteur de la fabrication et de la transformation des produits alimentaires, ainsi qu’agents commerciaux et agents d’entretien associés
14. conducteurs de machines pour la fabrication de denrées alimentaires et de produits connexes (dont les opérateurs de production de denrées alimentaires)
15. travailleurs des transports, et notamment :
  • 1. conducteurs d’automobiles, de camionnettes et de motocycles, conducteurs de poids lourds et d’autobus (dont les conducteurs d’autobus et de tramways) et ambulanciers, dont ceux qui transportent de l’aide offerte en vertu du mécanisme de protection civile de l’Union et ceux qui transportent des citoyens de l’UE rapatriés d’un autre Etat membre vers leur lieu d’origine
  • 2. pilotes de ligne aérienne
  • 3. conducteurs de train, inspecteurs de matériel roulant, personnel des ateliers d’entretien et gestionnaires d’infrastructure chargés de gérer le trafic et d’allouer les capacités
  • 4. travailleurs maritimes et de la navigation intérieure
16. pêcheurs, et
17. personnel des institutions publiques, ainsi que des organisations internationales, exerçant des fonctions critiques

Publié 02-04-2020

  243