Covid-19 : les entreprises de Bruxelles ont jusqu’au 31 décembre pour remplir les obligations PLAGE en matière d’énergie

Grâce au Plan local d’Action pour la Gestion énergétique (PLAGE), Bruxelles entend diminuer la consommation énergétique des grands bâtiments. La première phase du PLAGE a démarré en 2019. Cette phase durera jusqu’au 1er juillet 2020. D’ici là, toutes les institutions et entreprises soumises au PLAGE devront avoir désigné un coordinateur PLAGE et avoir communiqué à Bruxelles Environnement des informations sur ce coordinateur et sur leur parc immobilier. D’ici cette même date, le coordinateur PLAGE devra avoir suivi une formation agréée et un réviseur PLAGE indépendant devra avoir contrôlé les informations sur les bâtiments.
Mais le coronavirus en a décidé autrement. Les formations ont été suspendues, car Bruxelles Environnement était dans l’impossibilité de respecter les mesures de distanciation physique. Les contrôles n’ont pas pu avoir lieu parce que de nombreuses institutions PLAGE étaient fermées et qu’elles avaient d’autres priorités.

Après une première suspension des délais, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale décide aujourd’hui de reporter toutes les échéances prévues dans la réglementation PLAGE jusqu’au 31 décembre 2020.
Toutes les entreprises, associations et fondations bruxelloises qui sont propriétaires ou usufruitières de bâtiments ayant une superficie totale de plus de 100 000 m² doivent disposer d’un plan PLAGE et avoir un coordinateur PLAGE et un réviseur PLAGE.
L’arrêté de pouvoirs spéciaux qui prévoit ce report est entré en vigueur le 16 juin 2020, c’est-à-dire le dernier jour de la période de suspension générale des délais de rigueur et des délais de recours prévus dans la législation de la Région de Bruxelles-Capitale.

Auteur: Carine Govaert

Publié 22-06-2020

  508