Environnement

Pas de tickets de caisse contenant du bisphénol A

A la demande de la France, l’Union européenne interdit la mise sur le marché de papier thermique contenant du bisphénol A. Le papier thermique est utilisé pour les tickets de caisse et le bisphénol contenu dans ces tickets constituerait un risque pour les travailleuses et consommatrices enceintes.
Le papier thermique est composé d’une base en papier ordinaire couverte d’une couche contenant du bisphénol A (BPA). Ce revêtement change de couleur lorsque le papier est exposé à la chaleur, faisant ainsi apparaître les caractères d’imprimerie.
Après une étude approfondie, la Commission européenne décide à présent d’interdire la mise sur le marché de papier thermique avec une concentration en BPA supérieure à 0,02 pour cent en poids.
Afin de laisser à l’industrie et à la distribution suffisamment de temps pour s’adapter, l’interdiction n’entrera en vigueur que le 2 janvier 2020.
La Commission met en garde les producteurs de papier contre le fait que l’utilisation du bisphénol S (BPS) comme substitut du bisphénol A n’est peut-être pas le meilleur choix, car, selon le Comité d’évaluation des risques de l’Agence européenne des produits chimiques, le BPS aurait un profil toxicologique analogue à celui du BPA et pourrait entraîner des effets similaires sur la santé.
Entrée en vigueur : le 2 janvier 2020 : interdiction de mise sur le marché.

Règlement (UE) n° 2016/2235 de la Commission du 12 décembre 2016 modifiant l’annexe XVII du règlement (CE) n° 1907/2006 du Parlement européen et du Conseil concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH), en ce qui concerne le bisphénol A, JO L 337 du 13 décembre 2016.

Publié 19-12-2016

  85