Sécurité

Absentéisme des jeunes travailleurs pour cause de stress (Pays-Bas)

Que le stress provoque l’absentéisme n’est pas nouveau. Les chiffres de ArboNed fournissent une nouvelle vision sur cette problématique : en 2014 le stress a constitué la principale source d’absentéisme chez les travailleurs âgés de moins de 25 ans.

Le service de prévention ArboNed a analysé les données d’environ un million de travailleurs aux Pays-Bas. L’absentéisme a augmenté et s’élève à 3,9% en 2014 (contre 3,8% en 2013). La durée moyenne d’absentéisme a également augmenté de 24 jours en 2013 contre 29 jours en 2014.
 
Lorsque l’on parle de plaintes liées au stress, 30% des travailleurs sont « à risque », établit ArboNed. Corné Roelen, médecin d’entreprise et épidémiologue chez ArboNed, explique : « en 2013 le stress était, dans 29% des cas, la cause d’une absence de longue durée. En 2014, 33% des absences de longue durée sont liées au stress, surtout chez les 25-34 ans. En 2013, 43% des absences de longue durée dans cette catégorie d’âge étaient liées au stress, contre presque 50% en 2014 ».
 
Selon Roelens, chaque employeur expérimente tôt ou tard des absences liées au stress. « Nous observons dans la pratique que les employeurs qui savent quels risques ils courent, investissent à temps dans la prévention. En effet, lorsque les travailleurs sont malades à cause du stress, ils restent en moyenne 180 jours à la maison ».
 
Plus d’infos sur les mesures de prévention du stress au travail sur senTRAL :

Publié 24-03-2015

  69