Sécurité

Après le burn-out et le bore-out, le brown-out menace les travailleurs

Après le burn-out et le bore-out on entend de plus en plus parler d’une nouvelle pathologie qui semble atteindre les travailleurs : le brown-out.

Nous connaissons tous le burn-out : le fait d’être rongé par un surplus de travail. Quelqu’un qui est victime d’un bore-out est malade d’ennui au travail.

C’est quoi le brown-out ?

Le brown-out, littéralement une « perte de courant (psychique) » se définit plutôt comme une démotivation causée notamment par l’absurdité des tâches quotidiennes. Le stress ne joue donc pas de rôle important dans ce cas-là.
Des tâches répétitives, une perte de sens, voire un conflit entre ses valeurs personnelles et son travail. Telles sont les prémisses du brown-out.

Le manque d’épanouissement

Les victimes du brown-out sont par exemple les jeunes diplômés obligés d’effectuer des tâches absurdes malgré leur haut niveau de qualification. Ils sont malheureux en raison du manque d’épanouissement au travail. Cette pathologie peut avoir de lourdes consequences pour la santé. Les symptômes seraient pratiquement les mêmes que ceux du burn-out : l’épuisement physique, les problèmes musculo-squelettiques, les troubles digestifs et du sommeil.

Source : RTBF, Le brown-out, un nouveau nom pour le stress lié aux tâches quotidiennes, 23 octobre

Plus d'infos sur senTRAL :
- sur le bore-out : Le bore-out ou être malade d'ennui (Actualités)
- sur le burn-out : Burn-out et épuisement professionnel - relation avec le stress

Publié 02-11-2016

  304