Sécurité

Augmentation de 60% du nombre de victimes de l'amiante

Le fonds Amiante a reconnu l’année passée 292 cas de victimes de l’amiante avec mésothéliome et cancer de la plèvre. Ce chiffre constitue une augmentation de 60% par rapport à 2014.

Il s’agit du plus important nombre de cas de victimes de mésothéliome reconnus depuis la fondation du fonds en 2007. Les raisons de cette forte augmentation sont difficiles à déterminer. «Une explication possible est que l’amiante a été utilisée dans les années 80 dans le secteur de la construction. Le cancer lié à l’amiante a une période d’incubation de 30 à 40 ans, et nous pourrions peut-être nous situer dans une période de pic», explique Alexandre Van de Sande du fonds Amiante. «Nous attendons alors également que le nombre de victimes baisse durant la période 2025-2030».

Le fonds amiante a versé en 2014 au total 11,8 millions d’euros aux victimes reconnues, ce qui se situe au-dessus de la moyenne annuelle de 11,3 millions. Il n’est pas encore clairement déterminé combien le fonds a dû verser en 2015. «Mais au vu du nombre de cas reconnus l’année passée par le fonds Amiante, il est très probable que les dépenses de 2015 dépassent celles de 2014», estime Van de Sande.

Publié 29-02-2016

  54