Sécurité

Bonnes pratiques : des leasings vélo pour les collaborateurs d’Atlas Copco

L’inactivité physique et les risques pour la santé qui y sont liés font de plus en plus souvent l’actualité. Au printemps dernier, Atlas Copco a initié un projet de leasing vélo pour inciter ses collaborateurs à bouger plus. L’entreprise est l’une des premières multinationales à proposer des leasings vélo à grande échelle à tous ses collaborateurs.



Analyse de la mobilité

Atlas Copco a lancé le leasing vélo à la suite d'une analyse approfondie de la mobilité, menée par le point de mobilité provincial d’Anvers (PMP). Le PMP s’est intéressé au lieu de résidence des collaborateurs, à leur mode de déplacement vers leur lieu de travail et au potentiel de transition vers une solution de mobilité durable.

Les conseillers en mobilité du PMP d’Anvers accompagnent gratuitement les employeurs qui souhaitent mettre en place des solutions de mobilité plus durables. La province d’Anvers veut ainsi désengorger les routes en incitant plus de gens à se déplacer à vélo. Le mobiscan a montré que le vélo avait un potentiel de développement important en tant que mode de déplacement domicile-travail chez Atlas Copco.
 

Vif succès

Le leasing vélo offre la possibilité aux collaborateurs d’Atlas Copco à Wilrijk d'utiliser un vélo pendant trois ans pour un montant mensuel fixe. En échange, le collaborateur s’engage à se rendre au travail à vélo une fois par semaine au minimum. Au bout de trois ans, il devient propriétaire du vélo.

Lancé le 1er avril 2016, ce projet a connu un succès à la fois vif et inattendu. Plus de 300 collaborateurs y ont immédiatement souscrit.

Encourager l’adoption d’un mode de vie plus sain

Grâce à ce programme, Atlas Copco incite ses collaborateurs à adopter un mode de vie plus sain. Tout le monde est gagnant : les collaborateurs qui se déplacent à vélo sont moins souvent malades que les collaborateurs qui viennent en voiture ((1 jour par an en moins). Et l’employeur a constaté avec joie que son projet (inspiré des suggestions des collaborateurs) avait remporté l’adhésion immédiate d'un grand nombre de travailleurs.

L’employeur offre par ailleurs une indemnité vélo aux collaborateurs qui utilisent ce mode de déplacement, ce qui constitue un encouragement supplémentaire.

Parallèlement à l'utilisation des vélos, Atlas Copco promeut également le covoiturage auprès de ses collaborateurs. Les places de stationnement autrefois réservées aux cadres supérieurs sont devenues un parking de covoiturage.
 

Fonds des navetteurs

Avec le soutien du PMP d’Anvers, Atlas Copco a introduit une demande de subsides auprès du Pendelfonds, le fonds des navetteurs du gouvernement flamand, dans le but d’instaurer d’autres solutions de mobilité durables à l’avenir. Le Pendelfonds est un fonds de subsides flamand qui soutient les projets de mobilité mis en place par des employeurs dans le but de réduire l’utilisation de la voiture dans les déplacements domicile-travail.
 
 

Publié 03-08-2016

  114