Sécurité

Bruit : ne pas oublier les basses fréquences

Quand on parle de perte auditive due au bruit, on pense toujours aux dommages dus à une exposition à un haut niveau de bruit. Cependant, une étude allemande a montré que des bruits que nous n'entendons pas peuvent également porter atteinte à notre audition.

L'étude a été publiée par The Royal Society.

Elle démontre que des sons intenses de basse fréquence (inférieure à 250 Hz), peuvent en effet affecter l'ouïe. Pourtant, ces sons sont en dehors des limites d'audition de l'oreille humaine.

Il existe plusieurs sources de sons basse fréquence auxquelles les travailleurs peuvent être confrontés. Il peut s'agir d'appareils ou d'installations tels que des ventilateurs, des pompes à chaleur, des moteurs d'ascenseurs ou des compresseurs, comme du traffic, des éoliennes et des systèmes de refroidissement.

Publié 05-11-2014

  57