Campagne européenne 2018-2019 sur les substances dangereuses sur le lieu de travail

En avril 2018, l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail a lancé une campagne de lutte contre l’exposition aux matières dangereuses sur le lieu de travail. La campagne se termine fin 2019. L’heure est venue de dresser un premier bilan sur la campagne qui touche à sa fin et de se tourner vers celle qui se profile.

Être exposé à des substances dangereuses sur le lieu de travail en Europe est beaucoup plus fréquent qu’on l’imagine. Les substances dangereuses au travail peuvent entraîner divers problèmes de santé et exposer les travailleurs à de nombreux risques en matière de sécurité.

La campagne européenne « Lieux de travail sains - Maîtriser l’usage des substances dangereuses » vise non seulement à sensibiliser le public aux risques que posent les substances dangereuses sur le lieu de travail, mais aussi à promouvoir une culture de la prévention des risques dans les entreprises et organisations.

Depuis le lancement de la campagne en avril 2018, un grand nombre d’activités et de campagnes médiatiques ont été organisées dans les États membres. Au niveau national, les instances officielles ainsi que les partenaires de la campagne ont mis sur pied diverses actions visant à sensibiliser chacun à l’importance d’une bonne gestion des substances dangereuses sur le lieu de travail et à aider les entreprises et organisations à protéger leurs collaborateurs.
Parmi les événements clés de la campagne 2018-2019, citons les deux éditions fructueuses de la Semaine européenne de la sécurité et de la santé au travail, la cérémonie de remise des prix des bonnes pratiques ou encore les nombreuses séances d’information intéressantes organisées dans le cadre de la conférence de Bilbao les 12 et 13 novembre.
Divers outils et publications ont été spécifiquement élaborés pour la campagne afin d’aider les entreprises à gérer en toute sécurité les matières dangereuses dans les années à venir. Ce formidable réservoir d’informations sera décortiqué dans les prochains mois pour en extraire des composants thématiques pratiques et conviviaux qui seront adaptées sur mesure aux États membres participants.
Nouvelle campagne : troubles musculosquelettiques

La campagne 2020-2022 sera lancée en octobre 2020 et sera axée sur la prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) d’origine professionnelle. Les troubles musculosquelettiques (TMS) comptent parmi les principaux troubles liés au travail. Selon les statistiques officielles européennes, quelque 60 % des travailleurs européens sont concernés par ce problème.
D’autres chiffres sont tout aussi préoccupants : les travailleurs (ouvriers et employés) font des mouvements répétitifs de la main ou du bras dans 65 % des entreprises européennes, soit une augmentation de 4 % par rapport à 2014. Le port et le déplacement de personnes (par exemple à l’hôpital ou MRS) ou de charges lourdes sont quant à eux passés de 47 % à 54 % en cinq ans. La position assise prolongée au travail (59 % des travailleurs) représente aujourd’hui le troisième facteur de risque dans les entreprises européennes.
Les postures inconfortables, les mouvements répétitifs ainsi que le port et le déplacement de charges lourdes comptent parmi les facteurs de risque responsables de ces TMS. La fréquence trop élevée de ces facteurs prouve qu’il est impératif de mieux sensibiliser chacun au problème et de s’intéresser à sa prévention.
La campagne européenne 2020-2022 sur la prévention des troubles musculosquelettiques d’origine professionnelle propose un tour d’horizon complet des causes à l’origine de ce problème persistant. Elle a pour objectif de diffuser des informations pertinentes et fiables sur le sujet, d’encourager une approche intégrée pour la gestion du problème et de proposer des solutions ainsi que des outils pratiques et performants sur le lieu de travail.
Le site internet de cette nouvelle campagne sera accessible à partir d’avril 2020.
Plus d'info sur senTRAL.be : Prévention des dorso-lombalgies d'origine professionnelle - Analyse des risques et prévention en rapport avec l'apparition de lombalgies professionnelles

Publié 04-12-2019

  7