Sécurité

Cinq facteurs qui encouragent les comportements à risque

Personne ne souhaite être victime d'un accident du travail, et pourtant des accidents sont encore causés par l’attitude inadaptée des travailleurs. Posons-nous alors la question : pourquoi les travailleurs adoptent-ils des comportements à risque ?

Même une entreprise qui applique une politique de prévention de haut niveau, avec des analyses de risques méticuleuses, des plans d'action et des mesures de prévention, peut toujours faire face à un accident du travail. Ce qui est dû au fait que les accidents peuvent également être causés par le comportement dangereux des travailleurs qui violent les règles de sécurité.

Veritas énumère cinq facteurs qui encouragent les comportements à risque :
  • Formation insuffisante – Mettre en place une analyse des risques et des mesures de prévention adaptées est une étape nécessaire. Mais les entreprises oublient souvent d'informer et de sensibiliser les travailleurs à prendre en compte les résultats de l'analyse des risques. Dans de nombreux cas, les travailleurs ne comprennent pas entièrement pourquoi et comment ils doivent prendre en compte les risques détectés et les mesures associées. Un employeur doit donc offrir une formation qui informe et motive les travailleurs à travailler en toute sécurité. Cette formation peut également être incluse comme mesure dans l'analyse des risques elle-même.
  • Culture de la sécurité immature – Les blagues sur les lieux de travail sont fréquentes. Mais des limites claires sont nécessaires. Dans le cas contraire, les travailleurs risquent de se mettre eux-mêmes et leurs collègues en danger. Les vidéos dans lesquelles des travailleurs se mettent en scène sur des chantiers de construction et d'autres lieux de travail se sont répandues très rapidement en ligne et ont rassemblé un grand nombre de spectateurs. Mais que faire si une blague se termine par un accident ? Vous ne pouvez pas toujours juger comment un travailleur va réagir à une blague, il pourrait par exemple être effrayé et tomber.
  • Une faible ligne hiérarchique – Le manager doit donner le bon exemple à ses travailleurs et se tenir au courant de ce qui se passe au sein de son organisation. Si les membres de la ligne hiérarchique ne détectent pas les comportements dangereux ou n’y réagissent pas, cela encouragera ce comportement. Une intervention rapide lors d’un comportement dangereux est donc primordiale. Incluez dans le contrat de travail les conditions convenues par rapport aux comportements dangereux ainsi que les sanctions associées.
  • Manque d'objectifs - De nombreuses organisations font la même erreur chaque fois qu'elles veulent encourager un comportement responsable chez leurs travailleurs. Malgré l'importance des campagnes d'éducation et de sensibilisation, ces facteurs ne sont qu'une partie du processus. La recherche montre qu'il peut être efficace d’encourager les travailleurs à atteindre un certain nombre d'objectifs comportementaux. De plus, vous pouvez toujours définir de nouveaux objectifs. Récompenser les objectifs de sécurité réalisés est très motivant.
  • Mauvaise communication - La recherche montre que les objectifs seuls n'aident pas souvent. Une combinaison d’objectifs avec une bonne communication entre les travailleurs et la ligne hiérarchique porte ses fruits.

Publié 18-12-2017

  160