Sécurité

Co-prev et CESI dénoncent le gel du financement des Services externes

Le CESI (SEPPT) et Co-Prev, l'association sectorielle des Services Externes de Prévention et Protection au travail en Belgique, ont décidé de réagir au contenu de l’accord du Groupe des 10 qui prévoit la réduction des cotisations pour la prévention.

Les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des 10 ont conclu un accord comportant deux volets : la modification du Régime de chômage avec complément d’entreprise (RCC) et la modification du régime de cotisations payées par les employeurs pour la santé et la sécurité au travail. C’est toute la question du financement des Services Externes de Prévention et Protection au travail.
 
Selon le CESI, «dans ce double accord, les employeurs acceptent de supporter les coûts du RCC, à condition de bloquer, voire réduire, leurs cotisations pour la prévention.  Les syndicats, quant à eux, estiment apparemment que les prépensions sont plus importantes que le bien-être au travail des travailleurs.»
CESI et Co-prev s’inquiètent du fait que l’entrée en vigueur au 1er janvier 2016 de l’arrêté royal du 24 avril 2014 risque d’être compromise.  Certaines nouvelles tâches pour les médecins du travail des services externes de prévention sont prévues dans cet AR :
  • approche de la problématique psychosociale,
  • la prévention du burn-out,
  • une démarche multidisciplinaire,
  • réintégration des personnes âgées et des personnes handicapées,
  • encouragement à travailler plus longtemps,
  • la problématique du harcèlement etc.
Autre crainte des deux organismes : «les PME risquent de brader la santé et la sécurité de leurs travailleurs, alors qu’au Conseil National du Travail, les partenaires sociaux eux-mêmes insistent depuis 2009 sur un nécessaire renforcement de la santé et de la sécurité dans les PME.»
En conclusion, ils dénoncent : «cet accord ruine donc les efforts accomplis ces 20 dernières années en matière de prévention au travail, et par la même occasion la réputation de la Belgique en matière de prévention et protection au travail.»

Publié 30-03-2015

  86