Comment organiser une formation aux premiers soins malgré le coronavirus ?

Comment puis-je organiser une formation aux premiers soins alors que sévit encore le coronavirus ? Le SPF ECTS a récemment fixé les règles à appliquer jusque fin 2020. Par ailleurs, Attentia a publié un scénario utile pour organiser des formations en toute sécurité.

De nouvelles règles ont été établies concernant la formation de base de secourisme et le recyclage annuel.
Mais comment devez-vous procéder concrètement ? Lien De Geest et Tom Van de Laer ont élaboré pour Attentia un scénario formations dans lequel ils présentent la marche à suivre pour organiser des formations de secourisme dans le respect des mesures sanitaires pour éviter toute contamination au coronavirus. Ce scénario place la santé et la sécurité des formateurs et des participants en tête des priorités. Il comporte une série de mesures, notamment la distanciation sociale, le port de masques et l’espace à prévoir pour les formations en présentiel.
Lien De Geest (responsable de la planification et de la coordination administrative des formations) : « Le scénario a été rédigé alors que les cours en présentiel ne pouvaient plus avoir lieu en raison de la pandémie de coronavirus. Pour ce document, nous nous sommes appuyés principalement sur les directives destinées aux écoles.
  Edelhart Kempeneers (directeur médical) et Ella Haemers (médecin du travail) ont développé le scénario spécifiquement pour les formations dispensées par Attentia sur la base de ces directives. »
« Depuis la mi-mai, les cours en présentiel sont à nouveau autorisés, à condition toutefois qu’ils se déroulent en toute sécurité. Les formations ont lieu dans les différents centres d’Attentia, mais nous intervenons également en entreprise. Grâce au scénario, les entreprises connaissent les aspects dont elles doivent tenir compte pour organiser une formation dans leurs locaux. Ces normes de sécurité sont contraignantes. »
– Certaines entreprises ne veulent probablement pas encore autoriser leurs employés à suivre une formation de secourisme en présentiel, par crainte d’une contamination. Que peuvent-elles faire pour assurer une formation de base ou un recyclage prévu ?

Lien De Geest :
« Attentia mise également sur les formations à distance. Ainsi, cette année, nous organisons le recyclage via une réunion en ligne avec l’application Teams. Les participants suivront quatre heures de cours théoriques, pour 2020 et 2021. L’année prochaine, le recyclage comportera quatre heures de cours pratiques, pour rétablir l’équilibre entre ces deux aspects. Nous organisons aussi un apprentissage mixte (« blended learning »), qui combine des cours théoriques suivis d’exercices pratiques en groupe dans un lieu où les conditions de sécurité sont respectées. »
Tom Van de Laer (formateur indépendant qui travaille pour Attentia) : « J’ai constaté qu’il est beaucoup plus fatigant pour un formateur de dispenser des cours à distance. Dans un environnement en ligne, la communication est unidirectionnelle, ce qui, curieusement, exige encore plus d’énergie de la part du formateur. J’aime l’interaction avec les participants. Pendant un cours en présentiel, je peux sonder le grouper : je m’assure que chaque participant soit concentré, ce qui me permets de voir si je fais bien mon travail. Derrière un écran d’ordinateur, il est beaucoup moins facile de ressentir comment la formation se passe, puisqu’on ne voit pas si chaque participant est encore attentif, et qu’on ne peut percevoir l’état d’esprit du groupe. »
– Mais est-il seulement possible de dispenser une formation de secourisme à distance ? Cela nécessite beaucoup d’exercices pratiques. Il faut donc être en groupe, ou au moins être accompagné d’un professeur, non ?
Tom Van de Laer : « Certaines choses pratiques se prêtent à une formation à distance. Les participants peuvent s’exercer aux techniques de bandage sur eux-mêmes ou sur un membre de leur famille, par exemple. Mais d’autres exercices nécessitent effectivement un contact physique et ne peuvent donc pas être réalisés à distance. Je pense notamment à la réanimation, à la manœuvre de Heimlich, à la position de sécurité, aux techniques de déplacement d’une victime inconsciente, etc. Pour les exercices de réanimation, nous avons envisagé un temps d’envoyer par la poste un mannequin de secourisme aux participants, mais c’est irréaliste. Non seulement il aurait fallu acheter beaucoup de mannequins, mais nous aurions dû aussi les réceptionner sur place, les désinfecter, et j’en passe. »
– Je suppose qu’il n’est pas possible non plus de s’exercer à la réanimation lors d’une formation en présentiel, à cause du risque de contamination au coronavirus.
Tom Van de Laer : « C’est exact, et la sécurité est toujours notre priorité. C’est pourquoi la technique du bouche-à-bouche n’est pas autorisée lors des formations en présentiel, pour le moment. Le mannequin d’entraînement doit aussi être entièrement désinfecté avant qu’un autre participant puisse l’utiliser. J’essaie d’apporter plusieurs mannequins, pour ne pas perdre trop de temps en nettoyage. Du reste, la créativité du formateur fait tout. Ainsi, pour les exercices de bandage, j’ai rassemblé toute une collection de bras et de jambes de mannequin dans mon kit de secours, ce qui permet aux participants de s’exercer en même temps, séparément. Après la formation, tout le matériel de bandage part au lavage. »
– Ne faut-il pas s’intéresser de plus près à l’administration des premiers soins en période de coronavirus, justement, lors de la formation de secourisme ou du recyclage ?
Tom Van de Laer : « Si, bien entendu, d’ailleurs c’est également recommandé par le SPF ECTS. Nous avons complété nos formations de secourisme avec les informations nécessaires sur l’hygiène des mains et l’utilisation d’équipements de protection, comme les gants et les masques buccaux. Les premiers soins doivent être administrés en toute sécurité, pour que le risque de contamination soit le plus faible possible. »
Nouvelles lignes directrices en matière de premiers secours pendant la crise du coronavirus


Auteur: Michiel Sermeus

Publié 06-07-2020

  118