Sécurité

Conseils pour une formation réussie contre les problèmes de dos

Organiser des formations afin d’éviter aux travailleurs des problèmes de dos dans le futur est certainement utile. Malheureusement, toutes les formations ne sont pas adéquates et, souvent, les résultats à moyen terme ne sont pas probants. Comment améliorer cela ?

Pour mettre en place une approche formative de qualité en entreprise, les experts proposent :
  • de bien cerner les objectifs à poursuivre;
  • de déterminer les étapes à mettre en place.
Pour correspondre à ces objectifs, les étapes successives sont proposées :
  1. Analyser préalablement les risques : cette analyse oriente l’intervention en l’adaptant aux problèmes vécus dans le milieu professionnel.
  2. Répartir les travailleurs en groupes homogènes de 12 personnes au maximum : l’acquisition de savoir et savoir-faire est facilité au sein de petits groupes.
  3. Désigner un référent au sein du groupe de travailleurs formés : ce référent joue un rôle de relais auprès de la hiérarchie concernant le suivi de la formation (proposition d’adaptations ergonomiques, repérage de situations « à problème »). Il stimule ses collègues à adopter les gestes de prévention abordés pendant la formation.
  4. Prévoir un soutien visible de la direction et la ligne hiérarchique : la présence de l’encadrement à la formation est un des moyens à mettre en place pour susciter l’adhésion de chacun.
  5. Organiser plusieurs séances de formation : l’apprentissage des gestes et comportements pour protéger son dos et surtout leur automatisation nécessite un nombre suffisant de répétitions. Il vaut mieux dès lors planifier plusieurs courtes séances échelonnées dans le temps qu’une unique formation d’une journée.
  6. Remettre un exemplaire des supports pédagogiques aux travailleurs.
  7. Rédiger un rapport de l’intervention : au sein de ce rapport, se trouvent notamment les points critiques observés, les résultats de l’analyse participative des risques réalisée pendant la formation et les propositions de mesures de prévention de type ergonomique.
  8. Évaluer le programme de formation : l’appréciation de la formation par les participants est utile et permet notamment de recadrer l’intervention pour les sessions ultérieures.

Publié 27-05-2015

  53