Coronavirus : réunions à distance avec le Comité pour la prévention et la protection au travail

De nombreuses tâches du comité ont directement trait au coronavirus. Il est facile d’organiser une réunion sur Skype ou Microsoft Teams.

Quels sont les points qu’il est important d’aborder au comité dans le cadre de la crise du coronavirus (Code, article II.7-3) ?

  • Avis sur les mesures prises dans le cadre de la crise du coronavirus (1°) : ceci est la principale raison pour laquelle les réunions du comité doivent continuer à être organisées. Ces mesures ont directement ou indirectement des conséquences sur le bien-être des travailleurs et le comité doit dès lors être impliqué.
  • Utilisation d’équipements de protection individuelle (7°) : le port du masque doit faire l’objet d’une attention particulière lors des réunions du comité.
  • Mesures spécifiques pour l’aménagement des postes de travail (6°).
  • Risques psychosociaux au travail (8°) : ces risques peuvent se présenter en raison du changement des conditions de travail. Le médecin du travail peut éventuellement participer à la réunion étant donné que la pandémie de coronavirus a des conséquences en matière de santé.

Les visites du comité doivent être organisées après la crise du coronavirus. Elles peuvent parfaitement être reportées à une date ultérieure.

La pandémie engendre un risque accru pour la santé des collaborateurs et exige que des mesures supplémentaires soient prises. Tous ces aspects doivent être abordés au sein du comité et la meilleure manière de travailler consiste à organiser des réunions à distance.
Vous trouverez de plus amples informations sur le Comité pour la prévention et la protection au travail sur senTRAL.
 

Publié 02-04-2020

Jan Dillen
Auditor @ Vincotte / VCA-coördinator / Auteur senTRAL
  245