Covid-19 : Les supermarchés peuvent aussi vendre des masques

Le gouvernement fédéral a levé les barrières commerciales empêchant la vente de masques buccaux. Cette mesure sort ses effets au 4 mai 2020.
Les masques simples – ou masques chirurgicaux – ne pouvaient jusqu’à présent être commercialisés que dans les pharmacies pour autant qu’ils soient prescrits par un médecin ou un autre professionnel des soins de santé. À compter du 4 mai, les entreprises des secteurs non cruciaux et les services non essentiels reprendront leurs activités et toutes les personnes de 12 ans ou plus devront porter un masque buccal ou couvrir nez et bouche d’une autre manière pour prendre les transports en commun. En outre, le 11 mai, les magasins pourront rouvrir leurs portes, ce qui entraînera une forte hausse de la demande de masques.
Il n’est dès lors plus raisonnable de réserver la vente de masques chirurgicaux aux seules pharmacies, estime la ministre de l’Économie et de l’Emploi, Nathalie Muylle. Elle lève cette règle d’exclusivité afin que les « citoyens puissent s’approvisionner suffisamment en masques avant le 4 mai 2020. »
Toutefois, sa décision n’a été publiée que le 4 mai, et est entrée en vigueur à cette date. Difficile donc d’acheter vite un masque avant de prendre le train pour se rendre au travail le 4 mai.
Attention ! La vente au détail de masques professionnels FFP2 reste exclusivement réservée aux pharmacies.

Auteur: Carine Govaert

Publié 05-05-2020

  119