Sécurité

Décès d'un travailleur après une exposition à un gaz toxique (Royaume-Uni)

Dans le comté anglais du Lincolnshire, une entreprise de production d'herbes médicinales s'est vue infliger une amende après un accident du travail mortel causé par une exposition à un gaz toxique.

Description de l'accident

Le 2 septembre 2014, un travailleur d'une cinquantaine d'années était occupé à nettoyer un vestiaire de l'entreprise au moyen de produits de nettoyage chimiques lorsqu'il a été exposé à un gaz toxique (probablement du chlore). Il est décédé sur place.
L’Health and Safety Executive (HSE), l’autorité britannique compétente en matière d’inspection du travail, s’est penchée sur cet accident. Les résultats de son enquête ont démontré que le travailleur n'avait pas été formé à l'utilisation en toute sécurité de produits de nettoyage chimiques. En outre, l'entreprise n'avait mis en œuvre aucun contrôle tel que prescrit par la législation COSHH (Control of Substances to Health) applicable au Royaume-Uni.
Sur la base de ces faits, l'employeur a été reconnu coupable d'infraction à la législation sur la sécurité et la santé et a écopé d'une amende de 45.000 livres sterling. Elle a également été condamnée au paiement de l'intégralité de l'indemnité, soit 4.842 livres sterling.

Mesures de prévention

Selon Stephen Farthing, contrôleur du HSE, « cet incident tragique aurait parfaitement pu être évité si des mesures de précaution appropriées avaient été adoptées. »
L'employeur doit limiter l'exposition des travailleurs à des agents chimiques et, si possible, interdire totalement leur utilisation.
Si le recours à un agent chimique ne peut malgré tout pas être évité, l'employeur doit prendre les mesures de protection indispensables et prévoir une formation durant laquelle le travailleur apprendra à utiliser le produit en toute sécurité. 

Voir aussi sur senTRAL:
 

Publié 22-08-2016

  45