Sécurité

Des leviers qui épargnent les doigts

Dans une fonderie québécoise, les travailleurs manipulaient à répétition des plaques de plomb pesant plus que 4000 kg. Un nouveau système de leviers pneumatiques réduit désormais les risques de coincement des doigts, d’écrasement et d’amputation.

Les plaques étaient transportées par un pont roulant vers un convoyeur à rouleaux pour les aplatir. Afin de retirer les crochets qui servaient à déposer les plaques, les travailleurs devaient souvent monter sur les rouleaux de traction. Et en cas d’échappement de la plaque, les travailleurs étaient contraints d’effectuer les travaux d’entretien dans des positions difficiles. Pendant ce temps, la machine aplatissant les plaques ne pouvait pas être utilisée, engendrant un ralentissement de la production.

Le comité de santé et sécurité, les ouvriers et l’employeur ont travaillé de pair avec une firme externe pour concevoir des leviers mis sous les rouleaux de traction.

Actionnés grâce à de l’air comprimé, ces leviers permettent de soulever aisément la plaque. Désormais, les tâches associées aux manipulations de la plaque ont diminué et le travailleur peut effectuer son travail de façon beaucoup plus sécuritaire. Qui plus est, la productivité a augmenté.

Cette idée était parmi les finalistes 2015 des Grands prix de l’agence de prévention québécoise CNESST.

Publié 03-05-2016

  40