Sécurité

Exemple d'un emploi inapproprié à la personne: un bègue au téléphone

Faisons-nous suffisamment d’efforts en tant qu’entreprise ou employeur pour allouer un emploi approprié à la bonne personne ? Dans une jurisprudence néerlandaise, un employeur été réprimandé car il avait attribué un emploi téléphonique à une personne souffrant de bégayement. Verdict: «Conduite coupable».
 
Dans cette affaire, il s’agissait d’un monteur qui devait, après une réorganisation, également travailler au téléphone. Le problème étant que le travailleur souffre sévèrement de bégayement. Répondre au téléphone a constitué pour lui une telle source de stress qu’il a du se mettre en maladie.
 
Son employeur n’a pas accepté l’arrêt-maladie et a débuté une recherche de réintégration. Il est alors apparu qu’il n’était pas raisonnable de demander au monteur de réaliser du travail téléphonique.
 
En fin de compte, le contrat a été résilié et le travailleur a reçu une indemnité de départ élevée.   
 

Publié 19-03-2015

  85