Fêter Noël en toute sécurité, à domicile comme au travail

La période de Noël rime traditionnellement avec ambiance chaleureuse, convivialité et fêtes de famille. Mais les mesures de confinement actuelles jettent malheureusement un froid sur les réjouissances de fin d’année. Contraints de rester dans notre « bulle » pour célébrer Noël, nous n’aurons pas la possibilité de rendre visite à nos familles et amis cette année.

L’échange des vœux de Noël et de bonne année avec les collègues devra lui aussi s’organiser dans le respect des mesures strictes de lutte contre le coronavirus. Seuls les collaborateurs qui, en raison de la nature de leur emploi, doivent être présents sur le lieu de travail (par exemple dans le secteur des soins de santé, les supermarchés ou les entreprises de production), ont la possibilité d’apporter un peu de magie de Noël dans l’entreprise. Mais ils doivent veiller à agir en toute sécurité, au sens le plus large du terme.

Cet article reprend la liste des points d’attention importants, à domicile comme au travail.

Publié 17-12-2020

Principe de base important

Tout le matériel de décoration de Noël doit satisfaire aux normes de sécurité incendie. La moindre étincelle peut avoir d’énormes conséquences. Pour éviter qu’un incendie ne se déclare et que des collaborateurs ou visiteurs ne soient blessés, utilisez exclusivement des décorations de Noël ignifugées ou fabriquées dans un matériau retardateur de flamme. Pensez aussi à la sécurité incendie lorsque vous achetez un sapin de Noël et des branches de sapin. Demandez expressément au fournisseur des articles ignifuges.

kerst
(bron: Unsplash)

Conseils pour l’installation de votre sapin de Noël

Lorsque vous installez votre sapin de Noël, vous devez prendre certaines précautions. Veillez à ce que le sapin ne bloque pas votre itinéraire d’évacuation et que les décorations du sapin n’entrent pas en contact avec des sources lumineuses qui chauffent, par exemple des spots. Quelques conseils :

  • un sapin artificiel a moins de risques de prendre feu et est plus sûr qu’un vrai sapin. Achetez un sapin avec un certificat, car ce type de sapin est traité avec des matériaux retardateurs de flamme et résistants au feu ;
  • Ne placez pas le sapin trop près d’objets facilement inflammables ou de sources de chaleur ;
  • si vous optez pour un vrai sapin, choisissez-le avec ses racines afin qu’il y ait encore de la sève. Arrosez-le tous les jours pour qu’il ne s’assèche pas : vous réduirez ainsi le risque d’incendie ;
  • n’utilisez pas de laque pour cheveux ni de neige artificielle pour un vrai sapin ;
  • un arbre sec est très inflammable et n’est pas résistant à la chaleur des décorations électriques qui ont été disposées dessus ;
  • éloignez le sapin des zones de passage, des endroits très fréquentés, des escaliers et des portes afin d’éviter tout risque d’enfermement en cas d’incendie.

Prudence avec les éclairages de Noël

Il existe de nombreux éclairages de Noël et il ressort d’enquêtes qu’environ 30 % d’entre eux ne sont pas sûrs. La plupart des accidents sont dus à une utilisation inappropriée, un matériel de mauvaise qualité et des installations inadaptées.

Quelques conseils pour une utilisation en toute sécurité :

  • achetez toujours des produits ayant le label CE qui garantit qu’ils ont été fabriqués conformément aux normes de l’Union européenne ;
  • inspectez les éclairages avant de les brancher. Vérifiez qu’aucune partie des câbles n’est à nu, car les câbles endommagés peuvent être à l’origine de courts-circuits ;
  • optez pour des éclairages à LED, qui chauffent moins et consomment bien moins d’électricité ;
  • une autre solution est d’opter pour des éclairages fournis avec un transformateur qui permet de réduire la tension de contact de 220 à 24 volts, ce qui minimise le risque de choc électrique ;
  • ne couvrez pas les lampes avec des matériaux inflammables et veillez à ce qu’elles soient bien écartées les unes des autres et à ce qu’elles puissent bien diffuser la chaleur ;
  • éteignez les illuminations pendant la nuit ou lorsque vous vous absentez. Pour un maximum de sécurité, débranchez la prise de la fiche ;
  • évitez de disposer trop près les uns des autres les décorations, les illuminations et d’autres dispositifs générant de la chaleur ;
  • installez un minuteur afin que les illuminations ne s’allument pas si ce n’est pas nécessaire. Vous éviterez également ainsi tout risque de surchauffe ;
  • évitez à tout prix de décorer le sapin avec de véritables bougies ;
  • ne branchez pas trop d’illuminations sur une même multiprise et ne branchez pas des multiprises en série.

Une dernière chose : installez les illuminations à l’extérieur uniquement si cette possibilité est mentionnée sur le produit ou sur l’emballage. Les illuminations d’extérieur portent le code IP44 ou un logo représentant une goutte d’eau dans un triangle. Les connecteurs, les adaptateurs d’alimentation et le câblage doivent être résistants à l’humidité et pouvoir être utilisés à l’extérieur.

Bougies et sécurité

Les bougies font régner une ambiance chaleureuse, mais augmentent significativement le risque d’incendie si elles sont allumées. La vigilance est de mise :

  • placez les bougies dans un bougeoir stable que vous posez sur une surface plane ;
  • n’utilisez pas de bougeoirs fabriqués dans des matières inflammables comme le bois ou le plastique ;
  • ne décorez pas les bougies avec du papier, du bois ou du tissu ;
  • disposez les bougies (chauffe-plat) à un endroit bien visible ;
  • ne les placez pas à proximité d’objets inflammables comme des rideaux ou une nappe ;
  • ne laissez jamais des enfants seuls dans un intérieur où des bougies sont allumées, même pour quelques minutes ;
  • ne disposez pas de bougies sur une décoration de Noël et ne laissez pas les bougies allumées trop longtemps.
freestocks-hnxkhdnunuk-unsplash
(bron: Unsplash)

Poêle ou feu de cheminée ?

Il est toujours très agréable de se réchauffer les pieds devant un bon feu de cheminée. Quelques conseils pour se protéger du froid en toute sécurité :

  • n’utilisez pas de bois traité ou de bois de conifères ;
  • lorsque le feu s’éteint, la suie adhère à la paroi de la cheminée et durcit pour devenir une substance extrêmement inflammable pouvant provoquer un feu de cheminée. Ne manquez dès lors pas de faire ramoner chaque année votre cheminée par un spécialiste ;
  • si vous avez un poêle, utilisez la technique suisse : couvrez le fond de gros blocs de bois. Allumez l’allume-feu avec un long briquet ou une longue allumette et disposez du bois de chauffage tout autour.

Si un feu de cheminée se produit, n’essayez pas d’étouffer le feu avec de l’eau, car cette opération provoque un énorme dégagement de fumée qui peut endommager, voire faire exploser votre cheminée. Fermez la vanne d’admission d’air et appelez les pompiers au 112.

Un incendie ? Gardez la tête froide

Trois Belges sur quatre ne pensent jamais ou pensent sporadiquement au risque d’incendie : seuls 2 % font le nécessaire pour s’en protéger.

Un incendie qui se déclare pendant la nuit se propage beaucoup plus rapidement. En raison de la présence de nombreux objets en matières synthétiques dans les habitations et les entreprises modernes, quelques minutes suffisent parfois pour qu’un incendie dévastateur se déclare et qu’un important dégagement de fumée se forme.

Il n’est pas rare de ne pas se réveiller la nuit en raison d’un incendie, car l’odorat n’est pas très développé pendant le sommeil. Un incendie provoque par ailleurs des émissions très toxiques de monoxyde de carbone, qui est un gaz inodore.

Une nouvelle année saine et sûre : le compte à rebours est lancé

Grâce à ces conseils, vous créerez les conditions parfaites pour passer un Noël ou des fêtes de fin d’année agréables et en toute sécurité en famille, entre amis ou entre collègues. Dans cet article, nous ne vous donnons pas de conseils sur l’utilisation sûre des feux d’artifice, tout simplement parce qu’ils sont strictement interdits cette année (et au début de l’année prochaine). Mais que cela ne vienne surtout pas gâcher les réjouissances...

  238