Sécurité

«Fun at work», but keep it safe!

Ces dernières années le concept «Fun at work» émerge de plus en plus. Ce phénomène peut contribuer à accroître la satisfaction et la créativité des travailleurs, ce qui induirait une productivité plus importante.
 
Bon nombre d’exemples peuvent être trouvés par exemple sur Google, notamment des massages gratuits, des réunions dans une fosse remplie de balles, des toboggans au lieu d’escaliers,…. Mais qu’en est-il de la sécurité dans de telles entreprises ? Ce phénomène risquerait-il d’occasionner davantage d’accidents de travail ?

Evidemment un tel environnement de travail n’est pas fréquent, mais il faut tout de même tenir compte de la diversité des lieux de travail, et notamment ceux dans lesquels les journées des travailleurs passent plus vite grâce au divertissement. De nombreux avantages vont de pair avec le «Fun at work», mais il est important de fixer des limites.
 
L’OSHA a demandé en 2009 d’enregistrer les accidents qui résultent d’activités ludiques rugueuses en tant qu’accidents de travail. Voilà précisément pourquoi il est essentiel pour chaque entreprise de mettre en place une politique pour gérer ce type de comportements. Sur le plan individuel il est important que les travailleurs comprennent à quel point un jeu rugueux peut entrainer des risques inutiles.
 
A des fins de prévention, il faut tenir compte des quatre facteurs de sécurité suivants:
  • Garder le contrôle
  • Etre conscient de son environnement
  • Suivre les règles
  • Mettre l’accent sur la prudence
Le défi en tant que conseiller en prévention est d’apprendre aux travailleurs que le «Fun at work» doit surtout se dérouler de manière sûre et contrôlée. Avec tous les dangers déjà présents dans l’environnement de travail, il n y a aucune excuse pour rajouter des risques inutiles. Evidemment tout le monde désire des travailleurs satisfaits et productifs, mais cela ne peut se faire au détriment de la sécurité sur le lieu de travail.
 
En conclusion on peut établir que l’instauration de limites dans le «Fun at work» permet de maintenir les travailleurs à la fois motivés mais aussi en sécurité.

Publié 12-01-2016

  42