HSEWorld Event : When safety meets security

Ces dernières années, nous avons été confrontés à de multiples menaces terroristes. En outre, la cybersécurité est en hausse. Ces facteurs font de la sécurité un élément de plus en plus primordial. Les résultats du HSE TrendCatcher ont montré que 27% des conseillers en prévention se voient attribuer ces tâches de sécurité en plus des tâches HSE. Lors de l'événement mondial HSE 2018, Marlies Sas, doctorante à l'Université d'Anvers, a expliqué l'importance de la sécurité.

Dans la législation, nous avons observé ces dernières années une attention accrue portée sur la sécurité, et ce au niveau national, européen et international. Au cours des dernières années, plusieurs nouvelles lois relatives à la sécurité ont été élaborées.

En Belgique l’AR Plans d'urgence et d'intervention est en vigueur depuis 2006, L’AR Terro en 2016, la loi réglementant la sécurité privée et particulière en 2017 et la loi sur l’utilisation de caméras en 2018. Au niveau européen, l'EPCIP existe depuis 2006, la directive NIS (Security IT) depuis 2016, la directive contre le terrorisme depuis 2017 et le GDPR depuis 2018. Au niveau international, nous avons ISPS depuis 2004.

Safety versus Security

La principale différence entre Security et Safety est l'intentionnalité lors des risques pour la sécurité (Security), par exemple l’agression, l'activisme, le vandalisme, le sabotage, le terrorisme, l'espionnage (industriel), le vol, les atteintes à la sécurité de l'information, ... Lors de risques pour la sécurité (Security) il est question de volonté délibérée de causer des dommages aux personnes. Les risques pour la sécurité (Safety) concernent quant à eux la défaillance non intentionnelle de personnes ou d'installations.

L'interaction entre Security et Safety est importante. Cette interaction peut être à la fois positive et négative. Il est donc préférable pour la sécurité (Security) de protéger les données autant que possible et de ne les rendre disponibles qu’aux personnes autorisées. Cela compromet cependant la sécurité (Safety). Un petit exemple avec les réservoirs de stockage : ces réservoirs doivent être munis d'une signalisation clairement lisible afin d’indiquer quel produit est stocké. C’est évident en termes de sécurité (Safety) car il est important de savoir avec quel produit on travaille et parce que les services d’urgence doivent savoir de quel produit il s’agit en cas d’intervention. Cependant, cela peut créer des situations préjudiciables à la sécurité (Security). Quelqu'un avec de mauvaises intentions pourrait savoir de cette façon dans quel réservoir est stocké le produit le plus dangereux.

Intégration d’une politique Safety et Security

L'intégration d’une politique Safety et Security offre de nombreux avantages. Cela se traduira par un degré plus élevé d'implication et de participation, ce qui motivera les travailleurs à accepter les mesures et à contribuer à l'amélioration continue. Une intégration est également rentable en raison du terrain d'entente entre les deux domaines. Cela contribue à une politique plus transparente et plus simple.

Il y a un certain nombre de pièges à prendre en compte. En premier lieu par exemple, il est nécessaire de clarifier ce que Safety et Security signifient : la distinction n'est pas toujours claire pour tout le monde. Si les différences ne sont pas suffisamment clarifiées, cela peut conduire à une mauvaise intégration et à des conflits, ce qui générer des situations dangereuses.
 

Publié 26-06-2018

  91