Image de la semaine : l'hygiène des mains après le lavage et le séchage

Pour prévenir la propagation des bactéries, nous devons nous laver les mains après une visite aux toilettes. Selon une étude récente, la méthode de séchage joue également un rôle important dans l'hygiène des mains.

Une équipe de recherche européenne a comparé la propagation des bactéries en fonction de la manière dont les personnes se sèchent les mains après le lavage : avec un essuie-tout ou avec un sèche-mains soufflant de l'air chaud.

Les chercheurs sont arrivés à une conclusion claire et cohérente : les ventilateurs à air chaud contribuent de manière significative à la propagation des bactéries, y compris des bactéries résistantes aux antibiotiques.

La vidéo montre très bien la différence entre le séchage à air chaud et les essuie-tout.

 
 
L'air chaud provoque la propagation des bactéries des mains au sol, aux bras, à la poitrine ou au visage des personnes. Dans certains cas, les bactéries ont même atteint plusieurs personnes présentes dans la pièce des toilettes lorsqu'une personne se sèche les mains avec un souffleur.
Lors du séchage des mains avec du papier absorbant, la propagation des bactéries se limite aux lingettes et à la corbeille dans lesquelles elles se retrouvent.

Afin de minimiser les risques d'infections, les chercheurs recommandent d'opter pour des serviettes en papier dans les toilettes, en particulier dans les hôpitaux et les établissements de soins. Le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven) prédit que les sécheurs à air seront éventuellement interdits dans les toilettes des hôpitaux.

Plus d’informations sur senTRAL :

Publié 23-11-2018

  161