ISO 45001 - Conseil pratique n°2 : quels changements intégrer dans le management of change ?

Les entreprises attachent de plus en plus d’importance au management of change (MOC), control of change (COC) ou gestion du changement. Ce concept s’invite également dans la norme ISO 45001, qui y consacre un paragraphe, le 8.1.3. Dans la pratique, on constate que la gestion du changement n’est pas toujours suffisamment prise en compte dans le système de gestion de la santé et sécurité au travail (SST) des entreprises.

Pourquoi le management of change ?

Toute entreprise est en constante évolution : numérisation, complexification des coopérations et projets, accroissement des risques, changements sur le marché du travail (vieillissement de la population active, diminution de l’emploi à long terme, perte de savoir-faire, augmentation de la pression du travail, longueur des déplacements, etc.) et recours plus fréquent à des contractants et des sous-traitants (dans de nombreux cas, des entreprises (étrangères)).

Ces changements exigent plus d’efforts de la part des entreprises modernes. Dans le domaine de la santé et de la sécurité également, les changements précités du contexte dans lequel les organisations sont actives requièrent d’autres approches.

La politique en matière de sécurité et de santé connaîtra deux changements importants à l’avenir :

  • une approche centrée sur la chaîne : il est nécessaire que l’entreprise déplace l’attention qu’elle porte à la sécurité interne et à la santé de ses propres travailleurs pour la tourner davantage vers l’extérieur, tout au long de la chaîne. La santé et la sécurité devront pouvoir être discutées tout au long de la chaîne, des fournisseurs aux contractants/sous-traitants, et la culture de la sécurité deviendra un concept essentiel ;
  • une approche centrée sur la personne : l’entreprise devra déplacer l’attention qu’elle porte aux aspects techniques, plus « durs », de la sécurité et de la santé, pour la tourner vers les aspects humains, plus « doux », comme un comportement sûr, la culture de la sécurité, la conscience de la contribution personnelle à la sécurité et à la santé, la participation, le développement des compétences et la volonté d’apprendre et/ou une attitude positive.


De quels changements s’agit-il ?

ISO 45001 précise clairement les changements concernés :

  • les changements touchant le contexte et les changements dans les besoins et attentes des parties intéressées ;
  • les changements dans la législation ;
  • les changements dans les technologies, les équipements de travail utilisés, les substances (dangereuses) utilisées ;
  • les changements dans les connaissances et dans la connaissance des risques et dangers en particulier ;
  • les changements dans les produits, services et processus, dont :nieuwe arbeidsplaatsen;
    • nouveaux lieux de travail;
    • nouvelle organisation du travail;
    • autres conditions de travail;
    • autres équipements de travail;
    • changements au sein du personnel.

Ces changements ne peuvent pas nuire au bon fonctionnement du système de gestion de la S&ST. La gestion des changements conformément au point 8.1.3 concerne les changements qui affectent différents processus, tels que le personnel (nouvelle structure organisationnelle, nouvelles fonctions et descriptions de fonctions, formation complémentaire en S&ST, entretien, achats, autres EPI, adaptation des instructions en matière de sécurité, etc. De tels changements doivent être abordés de manière planifiée.

Plus d'information sur senTRAL:

Publié 06-05-2019

Jan Dillen
Auditor @ Vincotte / VCA-coördinator / Auteur senTRAL
  111