L’employeur doit-il fournir des lunettes de soleil comme EPI pour les chauffeurs ?

Chaque année, des usagers de la route perdent la vie suite à des accidents causés par l'éblouissement du soleil. Peut-on donc suggérer, du point de vue de la sécurité, que l'employeur doit fournir des lunettes de soleil à ses conducteurs en tant qu'EPI ?

Comme c’est le cas pour tous les postes de travail, l'employeur doit également effectuer une analyse des risques du « poste de travail » en ce qui concerne les chauffeurs. Sur base des résultats de cette analyse des risques, il convient alors de décider quelles mesures préventives, quels équipements de protection collective et, éventuellement, quels équipements de protection individuelle doivent être fournis au travailleur concerné.

Si cette analyse de risque montre que la lumière (éblouissante) constitue effectivement un risque pour la sécurité et la santé des travailleurs, les mesures nécessaires doivent en effet être prises. Pour les conducteurs, il semble réaliste que la lumière du soleil soit un risque auquel ils sont exposés. Compte tenu du fait que la prévention et les équipements de protection collective ne sont pas si évidents, il semble logique de considérer très sérieusement l'option des lunettes de soleil comme un équipement de protection individuelle.

Dans ce cas, les lunettes de soleil sont en effet un EPI et doivent donc être mises à disposition par l'employeur. Il convient également de noter que dans la législation produit sur les EPI, les lunettes de soleil sont considérées comme des EPI et sont donc également soumises au marquage CE.

Cet article est issu d’une conversation par chat avec un abonné. N'hésitez pas à nous contacter par le chat senTRAL, via le bouton en bas à droite de votre écran.


Plus d’informations sur senTRAL :

Publié 13-07-2018

  112