L’introduction de WhatsApp au travail entraîne-t-elle plus de stress ?

Nous traitons nos mails depuis bien longtemps, ce qui constitue une source de stress et d’inefficacité dans le travail. Mais qu'en est-il des autres médias que les travailleurs utilisent pour la communication interne ? De Standaard s'est entretenu avec deux experts. 


Source photo : Pexels

En Belgique, les employeurs des entreprises soumises à la loi sur les conventions collectives de travail doivent, à intervalles réguliers, organiser une concertation au sein du CPPT à propos de la déconnexion au travail et l’utilisation de moyens digitaux. Chez Lidl et Colruyt les travailleurs sont encouragés à ne pas consulter les mails professionnels avant ou après les heures de travail. En France, le droit à la déconnexion est régi par la loi. Ce sont de bonnes initiatives en elles-mêmes, mais une politique anti-courrier électronique peut conduire à un recentrage sur d'autres médias tels que WhatsApp. De cette manière, la frontière entre travail et vie privée continue de s'estomper et le stress reste un risque.

Bart Vanhaelewyn, d'imec-mict-Ugent, a mené une étude sur les effets de l'utilisation professionnelle de WhatsApp sur le bien-être psychosocial des travailleurs. Celle-ci démontre qu'une politique de communication interne claire contribue à une utilisation saine des médias tels que WhatsApp. Les travailleurs d’entreprises sans politique de communication claire craignaient davantage de ne pas se justifier s’ils ne répondaient pas (immédiatement) aux messages.

C'est pourquoi Vanhaelewyn conseille aux entreprises de mettre en place une politique de communication générale qui ne se concentre pas uniquement sur l'utilisation du courrier électronique. Une interdiction totale de l'utilisation de WhatsApp n'est certainement pas exigée. Mais il est nécessaire d’expliquer clairement les attentes en matière de communication interne pendant et après les heures de travail.

Christine Wittoeck, auteur de "Start to digital detox", recommande de mettre en silencieux les notifications de groupes WhatsApp.

En outre, les entreprises peuvent avoir recours à des médias sociaux exclusivement destinés à la communication liée au travail, tels que Yammer ou Slack. Mais jusqu'à présent, ces plates-formes ne rencontrent pas un grand succès.

Plus d’informations sur senTRAL :

Publié 10-12-2018

  233