Lavage des mains : une bonne hygiène réduit les risques de maladie

Pour prévenir la propagation des maladies infectieuses, un moyen efficace et peu coûteux consiste à se laver les mains au savon. Dans certains secteurs (soins de santé, industrie alimentaire...), cette pratique est cruciale, mais il est surtout important de sensibiliser les membres du personnel à l’importance à une bonne hygiène des mains. Avec la campagne Sauvez des vies : pratiquez l’hygiène des mains organisée le 5 mai, l’OMS souhaite attirer davantage l’attention sur l’hygiène des mains.


Moins d’infections, moins d’absorption de substances dangereuses

Une bonne hygiène des mains limite la contamination et la propagation de maladies infectieuses telles que le rhume, la grippe ou les infections gastro-intestinales, mais aussi d’infections plus graves comme la pneumonie et la jaunisse.
Une bonne hygiène des mains réduit en outre l’absorption de substances nocives, comme les métaux lourds, par l’organisme.

Bien que l’hygiène des mains soit une priorité dans le secteur des soins de santé, c’est beaucoup moins le cas ailleurs, notamment dans le domaine de la construction, de l’agriculture ou du traitement des déchets.
Une mauvaise hygiène des mains est également source d’absentéisme au travail : il ressort d’une analyse du Centre for Economic and Business Research (CEBR) que la mauvaise hygiène a coûté 2,8 milliards d’euros à l’économie belge en 2013.

Se laver les mains est une mesure simple pour améliorer l’hygiène dans l’environnement de travail.
 
 
Quelques conseils généraux pour une bonne hygiène des mains :
Lavabos :
  • prévoyez des lavabos propres, à utiliser uniquement pour se laver les mains ;
  • eau courante froide ou chaude ;
  • robinet : à actionner de préférence avec le poignet, le coude, le genou, le pied ou au moyen d’une cellule photoélectrique ;
  • savon : de préférence dispensé par un distributeur ;
  • séchage des mains : de préférence à l’aide de serviettes en papier à usage unique ou d’un distributeur automatique d’essuie-mains.
Comment procéder ?
  • Un lavage avec de l’eau (chaude) et du savon est suffisant.
  • Ôtez vos bijoux.
  • Passez les mains sous l’eau courante puis au savon et frottez-les pendant 20 à 30 secondes.
  • Rincez-les et séchez-les à l’aide d’un essuie-mains en papier.
  • Fermez le robinet, de préférence en utilisant l’essuie-mains, et jetez ce dernier dans la poubelle sans la toucher avec les mains.
  • S’il n’y a pas d’eau courante, essuyez-vous soigneusement les mains à l’aide d’essuie-mains humides ou utilisez un gel désinfectant à base d’alcool.



Des règles spécifiques s’appliquent bien entendu au secteur des soins de santé.
 
Quand faut-il se laver les mains ?

Lavez-vous les mains à l’eau et au savon après chaque passage aux toilettes, ainsi qu’avant et après les repas.
Faites de même dans les cas suivants :
  • après avoir toussé, éternué ou vous être mouché(e) ;
  • avant de préparer un repas ;
  • après un contact avec des liquides organiques ;
  • après avoir nettoyé du matériel de cuisine ;
  • avant, pendant et après avoir manipulé des aliments ou été en contact avec des objets potentiellement contaminés (téléphone, cigarette, déchets...) ;
  • après vous être peigné ou brossé les cheveux ;
  • avant de soigner une petite blessure et d’administrer un médicament, et après l’avoir fait ;
  • lorsque vos mains sont visiblement sales ;
  • après avoir travaillé ou joué à l’extérieur ;
  • après avoir touché un animal ;
  • après avoir touché des déchets ou du tissu sale ;
  • après avoir touché des objets sales ou potentiellement contaminés (mains courantes dans un bus ou un train, porte ou ascenseur dans un lieu public, carte d’un restaurant, clavier d’un guichet automatique...) ;
  • après avoir fait le ménage.
Secteur des soins de santé

Dans le cadre de la campagne de l’OMS, du matériel spécifique est disponible pour le secteur des soins de santé :
Sources

Publié 03-05-2019

  64