Sécurité

Le «nudging» pour améliorer l'autonomie

La nécessité d’autonomie ne peut pas simplement être ignorée, explique le professeur José Kerstholt. «Si vous souhaitez atteindre un plus grand groupe ou changer un comportement existant, alors vous devez agir.» Mais comment ?
 
Selon José Kerstholt, professeur de psychologie à l’université de Twente, les gens sont plutôt autonomes, mais nous sommes également des «créatures d’habitude». «Les gens sont particulièrement enclins à faire ce qu’ils font toujours et il est très difficile de changer les comportements».
 
Kerstholt: «L’autonomie signifie que vous pouvez vous débrouiller sans aide professionnelle». En matière de sécurité physique, l’autonomie se manifeste lorsque les gens sont en mesure de se mettre en sécurité après un incident. Selon Kerstholt, dans tous les cas, nous faisons des tentatives. «Les gens n’attendent pas l’arrivée des professionnels; lors d’un incident ils s’aident entre eux.» L’«autonomie collective» est dès lors un meilleur terme.
 
Lorsque vous essayez d’orienter les personnes vers un comportement préventif, vous devez les convaincre de diverses manières. Selon Kerstholt les gens peuvent prendre des décisions de manière analytique et intuitive. Les décisions analytiques sont prises en pleine connaissance de cause mais prennent plus de temps car elles exigent une réflexion. Une décision intuitive sur base d’informations concrètes est plus rapide, prise par associations. «Notre comportement est davantage déterminé par des intuitions que par des considérations analytiques. Il est souvent difficile de changer les habitudes qui existent de manière inconsciente.» 
 
Kerstholt compare cela à un éléphant et son dresseur qui empruntent chaque jour un chemin le long de bambous. «Si vous souhaitez influencer les gens, alors vous devez davantage vous concentrer sur l’éléphant et pas sur le dresseur. Vous devez agir sur le système intuitif, le comportement habituel». L’inconvénient est la limitation de l’effet à court terme. Pour des changements de comportements plus durables, vous devez travailler à la fois sur l’éléphant et le dresseur.
 
C’est ce que l’on appelle le «nudging»: le fait d’organiser l’environnement de manière telle que les gens vont naturellement adopter le comportement que vous souhaitez. Des exercices concrets peuvent également aider. «Les gens ne savent pas à l’avance comment ils réagissent en cas de situation dangereuse. Cela ne peut pas être appréhendé à un niveau analytique. Il s’agit de faire prendre conscience des risques et d’y répondre efficacement».     

Publié 23-02-2015

  30