Sécurité

Les chutes : la cause la plus fréquente d'accidents du travail (Nederland)

En 2014, les chutes au travail étaient la cause la plus fréquente d'accidents de travail impliquant un arrêt de travail d'au moins quatre jours : tel est le constat dressé par le Bureau central de la statistique néerlandais (CBS).

Le CBS a analysé le nombre d'accidents de travail recensés en 2014. Il est apparu qu’environ 240 000 travailleurs ont déjà été victimes d'un accident de travail au moins une fois. Dans 88 000 de ces cas, le travailleur a été contraint de s'absenter quatre jours, voire davantage. Les organisations sont tenues de signaler les accidents.

Mesures adaptées

À la question de savoir quelle était la cause principale des accidents de travail, les personnes interrogées ont répondu les glissades, les faux-pas ou les chutes. Près de 29 % des accidents de travail ayant entraîné une absence minimale de quatre jours relevaient de cette catégorie. C'est la raison pour laquelle les employeurs ont tout intérêt à prendre des mesures pour limiter le risque de chutes. Voici quelques mesures de prévention :
  • un aménagement efficace du lieu de travail;
  • une attention spécifique prêtée à l'ordre et à la propreté au travail;
  • une politique efficace d'élimination des substances répandues (fuites), notamment basée sur la signalisation;
  • une attention spécifique prêtée à l'efficacité de la politique de nettoyage et à la «clean desk policy»;
  • une réflexion judicieuse lors du choix du revêtement de sol et des couloirs, afin de privilégier les matériaux antidérapants;
  • une réflexion sur le type de chaussures (matière) à porter sur les lieux de travail;
  • la sensibilisation de tous les travailleurs.
Pour limiter encore davantage les risques professionnels, il est recommandé (et obligatoire) de communiquer des instructions de sécurité claires aux travailleurs. Eux-mêmes ont aussi un rôle à jouer dans la prévention des accidents et des maladies professionnelles.

Troubles psychiques post-accidents de travail

L'étude du CBS a révélé d'autres causes d'accidents de travail fréquemment citées :
  • les agressions, morsures et piqûres (22 %);
  • le contact avec un objet (16 %) et
  • les coincements (12 %).
Les accidents n'occasionnent pas que des blessures corporelles. Dans 26 % des cas, la victime a dû faire face à des troubles psychiques consécutifs, par exemple, à un traumatisme qu'elle aurait vécu.

Publié 11-02-2016

  59