Sécurité

Les employeurs doivent prendre des mesures de prévention pour les jobs étudiants

L’été pointe le bout de son nez et durant cette période les entreprises font souvent appel à des étudiants. Les jeunes ne peuvent cependant pas être employés à n’importe quel poste de travail : l’employeur est tenu de respecter certaines règles de sécurité.

Analyse de risques

Avant tout, l’employeur doit réaliser une analyse des risques auxquels les jeunes sont exposés durant leur travail. Les étudiants ne bénéficient souvent d’aucune expérience et ne sont pas conscients des risques auxquels ils sont exposés sur le lieu de travail. L’analyse doit être réalisée avant que le jeune ne soit mis au travail. Voici quelques exemples de points que l’employeur doit analyser :
  • équipement et ameublement du lieu de travail;
  • nature, intensité et durée de l’exposition aux agents physiques, chimiques et biologiques;
  • niveau de formation et d’information des jeunes au travail.

Mesures de prévention

Ensuite, l’employeur doit prendre les mesures de prévention nécessaires : les mesures de préventions générales, mais également celles plus particulières aux jeunes. A cette fin il demande l’avis du Comité et du conseiller en prévention du service interne pour la prévention et la protection au travail.

Activités interdites

Les jeunes ne peuvent réaliser des travaux dangereux, tels que :
  • Ceux qui sont trop exigeants mentalement ou physiquement;
  • Ceux qui exposent le jeune à des substances dangereuses, rayonnements ionisants, froid ou chaleur extrême;
  • Ceux qui génèrent beaucoup de bruit et de vibrations;
  • Ceux pour lesquels les facteurs de risques d’accidents sont liés à un manque d’expérience.
L’employeur doit également s’assurer que le travail soit effectué en présence d’un travailleur expérimenté.

Bonne information

De plus, l’étudiant doit être informé de toutes les prescriptions et mesures de sécurité qui sont d’application dans l’entreprise et de tous les risques et dangers lies à la fonction. 
 
Il s’agit, entre autres, d’information sur ces sujets :
  • Collègues et supérieur hiérarchique;
  • les tâches ainsi que les risques liés;
  • les mesures en cas de premiers soins, lutte contre le feu et évacuation;
  • l’utilisation de machines, équipements de travail et de protection;
  • l’organisation des pauses.

Evaluation médicale

Enfin, certains jeunes reçoivent une évaluation de santé préalable (par exemple les jeunes qui ont moins de 18 ans au moment de leur embauche ou les jeunes qui travaillent la nuit). Les règles générales relatives à la surveillance de santé sont naturellement d’application.
 

Plus d'information sur senTRAL :

Publié 01-06-2015

  91