Sécurité

Les perfectionnistes sont plus exposés au stress au travail

Les entreprises s’efforcent d’améliorer continuellement les processus de travail existants. Mettre l’accent sur l’amélioration de ce qui ne va pas (encore) bien peut occasionner du stress chez les travailleurs qui doivent répondre à ces objectifs. Les employeurs assurent que la productivité et la charge de travail n’en pâtiront pas.

Temps versus perfection

De nombreux travailleurs voient dans leur travail quotidien ce qui ne va pas et essayent de l’améliorer. Néanmoins ce n’est pas toujours le meilleur objectif ou méthode. Cela dépend quel résultat l’organisation souhaite atteindre. De nombreux employeurs sont enclins à évaluer le perfectionnisme comme quelque chose de positif, mais réaliser un travail parfaitement prend beaucoup de temps. Le travailleur dépense alors beaucoup d’énergie pour réaliser une tâche sans faute, même si la tâche contribue effectivement peu au résultat (de l’entreprise).

Le perfectionniste ressent une plus grande charge de travail

Des travailleurs aussi perfectionnistes courent le risque d’être confrontés à une charge de travail plus importante. La réalisation d’un travail parfait prend plus de temps, alors que la quantité de travail reste la même. Dès lors les employeurs préfèrent que les travailleurs ne se perdent pas dans des détails de moindre importance. Une hausse des absences de courte durée, une baisse du rendement et de la satisfaction au travail peuvent être des signaux d’une surcharge de travail. Vous pouvez contribuer à diminuer la pression en contrôlant si les travailleurs ont tout ce dont ils ont besoin pour effectuer leur travail. Pour ce faire, les conditions de travail et la description des tâches doivent être claires et le travailleur doit disposer de suffisamment de matériel de travail.      
 
Cela peut être évalué au moyen de ces trois questions :
  • Le travailleur sait-il où il se situe ?
  • Le travailleur sait-il ce qu’on attend de lui ?
  • Le travailleur a-t-il les installations nécessaires ?
Plus d’informations sur senTRAL:

 

Publié 16-02-2015

  391