Sécurité

Les travailleurs utilisent de plus en plus souvent des médicaments améliorant les performances

Parmi certains groupes de travailleurs, il est de plus en plus courant d'utiliser des médicaments comme stimulateurs cognitifs pour des raisons non médicales. Cependant, on ne sait pas encore quels sont les effets à long terme de l'utilisation de ces médicaments sur les travailleurs. L'EU-OSHA a publié un rapport sur les causes possibles.

Cause 1 : un manqué d’informations à propos des risques

Les utilisateurs ne considèrent pas toujours les médicaments améliorant la performance comme malsains ou comme médicaments parce qu'ils ne sont pas illégaux et parce qu'ils ont un effet bénéfique sur leur performance. Au contraire de l'alcool par exemple, qui comporte divers effets négatifs sur la performance.

En outre, différents types de médicaments améliorant la performance, sont disponibles légalement et sans ordonnance sur Internet, contrairement aux médicaments classiques.

Cause 2 : Conditions de travail

L'EU-OSHA souligne que des recherches supplémentaires doivent être menées sur les motifs de l'utilisation croissante. Davantage de fatigue chez les travailleurs expérimentés, manque de concentration, compétitivité trop élevée, heures de travail plus longues, ... ?

En attendant ces recherches, l’EU-OSHA fournit déjà les constatations suivantes.
  • Chez les travailleurs qui sont souvent confrontés à la nervosité ou à l'anxiété parce qu'ils doivent agir publiquement, par exemple parler en public, artistes, ... l'utilisation de médicaments améliorant la performance qui suppriment l'anxiété et les nerfs, tels que les bêta-bloquants, a été déterminée.
  • Dans le secteur de la haute technologie et dans les professions créatives de la Silicon Valley (États-Unis), certains employés utilisent de petites quantités de LSD pour optimiser leur créativité.
  • Les ressources qui améliorent la performance dans le secteur des soins de santé, les conducteurs responsables du transport à longue distance, les employés travaillant par postes, etc. seraient davantage utilisés. Toutes ces professions ont des horaires de travail irréguliers et de longues journées de travail.
  • Des emplois plus flexibles, ou autrement appelés emplois précaires, émergent. Ces employés sont confrontés à des situations de travail incertaines telles que des contrats à court terme et une protection sociale limitée. Il se peut que ces conditions de travail défavorables jouent également un rôle dans l'utilisation croissante de médicaments améliorant la performance.

Politique de prevention

Les procédures habituelles qui s'appliquent à la politique de l'alcool et des drogues au sein d'une organisation ne peuvent pas toujours être étendues pour prévenir et traiter des médicaments améliorant la performance.

Ici, il est important de voir le problème dans son contexte, mais aussi d'analyser la situation individuelle de l'utilisateur :
  • Dans quelles conditions de travail y a-t-il le plus d'utilisation ?
  • Quelles ressources les employés utilisent-ils et quels sont leurs motifs ?
  • Et peut-être y a-t-il même des lieux de travail où leur utilisation est encouragée?

Le rapport complet peut être consulté (en anglais) sur le site web de l'EU-OSHA.

Publié 11-06-2018

  116