Sécurité

Organiser le travail de nuit et d’équipe : 10 conseils

Le travail de nuit et en équipe requiert un effort supplémentaire, du corps comme de l'esprit. Notre horloge biologique stimule notre corps de manière à être actif le jour et au repos la nuit. Le travail de nuit et en équipe perturbe le rythme biologique, ce qui cause assez souvent des troubles du sommeil et gastro-intestinaux. Les études montrent par ailleurs un risque accru d'hypertension et de maladies cardio-vasculaires chez les travailleurs en équipe. La vie sociale est elle aussi déréglée.
 
Un conseiller en prévention peut cependant proposer un certain nombre de mesures au sein de l’organisation pour atténuer les risques et rendre le travail de nuit et en équipe plus agréable pour le travailleur.  Voici 10 conseils utiles :
 
1. Essayez de limiter autant que possible le travail de nuit permanent et/ou les cycles longs (5 nuits de suite est le maximum).
2. Commencez par un tour du matin, suivi d'un tour de l'après-midi et de nuit.
3. Déterminez les changements de tour en fonction de la vie sociale de vos employés.
4. Veillez à ce que les tours soient réguliers.
5. Assurez un bon éclairage des lieux de travail.
6. Impliquez toujours vos travailleurs dans l'organisation des horaires.
7. Evitez les repas lourds le soir.
8. Essayez de manière proactive de fournir un travail de jour à vos travailleurs âgés.
9. Soyez très prudent lorsque vous faites travailler des femmes enceintes la nuit. Concertez toujours le médecin du travail !
10. Le travail de nuit et en équipe doit toujours être un choix personnel.

Plus d’information sur senTRAL:
 

Publié 14-10-2016

  403