Pays-Bas : la moitié des accidents du travail dans la construction ne sont pas enregistrés

Les accidents du travail sont en augmentation aux Pays-Bas. L’an dernier, 4368 accidents se sont produits, contre 4212 l’année précédente. L’inspection précise que le nombre réel d’accidents est probablement encore plus élevé, car tous ne sont pas enregistrés. C’est surtout dans le secteur de la construction que le nombre d’enregistrements est inacceptable tant il est bas.

Dans ce secteur, les chutes sont la cause la plus fréquente des accidents du travail (28 % des cas). Sur la base de données hospitalières, l’inspection du travail a découvert que 53 % des accidents de la construction avec hospitalisation étaient passés sous silence.
Il existe un point de signalement sécurité auquel les travailleurs du secteur de la construction peuvent signaler anonymement les accidents du travail et les incidents. Mais peu l’utilisent, craignant probablement de passer pour des délateurs ou d’être submergés par les tracasseries administratives.

L’inspection lance par conséquent une campagne visant à réduire le nombre d’accidents du travail non déclarés.

Publié 30-04-2019

  52