Sécurité

Points d'action concrets pour le travail avec du bitume

Si vous travaillez régulièrement avec du bitume, les risques d’accident de travail ou de maladie professionnelle augmentent. Le Dr Sterckx, médecin du travail chez Mensura, a réalisé une étude approfondie concernant l'exposition aux vapeurs de bitume lors de la production de matériaux de recouvrement de toiture. Il a formulé un certain nombre de points d’action.

Qu’est-ce que le bitume ?

Le bitume est un produit résiduel de la distillation du pétrole. Le bitume et les produits bitumeux sont couramment utilisés pour leurs propriétés adhésives et imperméabilisantes. Le bitume présente donc un champ d'application très large et a, de ce fait, une composition variable. Les bitumes sont souvent utilisés dans la production d'asphalte et pour les recouvrements de toitures. Ils jouent également un rôle important dans la construction de voiries.

Une fois appliqué (p. ex. sur la route ou sur le toit), le bitume est un matériau inerte sans danger pour la santé humaine. Le bitume est porté à des températures élevées durant le stockage, le transport et l'application. Ces procédés font naître, quant à eux, des risques pour les travailleurs qui travaillent avec du bitume.

Points d’action

  • Maintenez l'exposition professionnelle à des vapeurs de bitume à un niveau aussi faible que possible.
  • Entamez une analyse des risques lié aux agents chimiques et carcinogènes sur mesure pour l'entreprise.
  • Procédez à des mesures, mettez en place une surveillance et assurez le suivi.

Quelles sont les conséquences de l’exposition ?

  • Le contact prolongé et répété de la peau avec du bitume peut provoquer des affections cutanées telles que des rougeurs, des irritations et des symptômes inflammatoires.
  • En raison de la température élevée du bitume liquide, les éclaboussures et souillures éventuelles peuvent provoquer des brûlures graves.
  • La littérature comporte des éléments indiquant qu'une exposition à des vapeurs de bitume est potentiellement cancérigène.

Comment (se) protéger ?

  • Maintenez les températures d'application à un niveau aussi faible que possible.
  • Tenez éventuellement compte de la direction du vent.
  • N'employez pas de goudron : uniquement du bitume issu du pétrole.
  • Lors du travail en espace fermé : veillez à la ventilation, utilisez un système d'extraction des fumées ou portez un masque respiratoire avec filtre de type A2P3 (protection contre les aérosols solides et liquides).
  • Portez des chaussures de sécurité (épousant parfaitement le pied et bien fermées) ou des bottes à semelles calorifuges.
  • Évitez le contact avec la peau et les yeux (en employant des gants calorifuges, des vêtements protégeant la totalité du corps, une protection respiratoire, etc.).
  • Hygiène : lavez-vous les mains avant de manger, prenez une douche après le travail, faites nettoyer la tenue de travail régulièrement et ne la rapportez pas chez vous.

 

Publié 03-09-2015

  43