Sécurité

Presque 1 travailleur belge sur 8 est resté longtemps chez lui pour cause de maladie

Au cours des 10 dernières années, l'absentéisme en Belgique a augmenté de près de 33%. Cela ressort des chiffres enregistrés par le prestataire de services RH SD Worx auprès de quelque 19 500 entreprises privées. Moins de gens sont malades à la maison, mais ceux qui tombent malades resteront plus longtemps absents. Près d'un travailleur belge sur huit était absent du travail pour une longue durée l'année dernière.



Les travailleurs belges sont donc absents du travail pendant de longues périodes pour cause de maladie. Au cours des dix dernières années, le nombre de jours d'absence est passé de 9,4 à 12,1. 

annéeJours d'absence
20089,4 jours
201712,1 jours

Le nombre de personnes malades durant une période de moins d'un mois n’a pas augmenté. L'augmentation de l'absentéisme pour cause de maladie est principalement attribuable aux absences à long terme. L'année dernière, le nombre de travailleurs restés à la maison pendant une longue période (entre un mois et un an) a atteint un sommet : près de 11,7% (1 sur 8) de la population active belge.

Les congés maladie ont également atteint un sommet en 2017, mais la bonne nouvelle est que l'augmentation se stabilise. Selon Katrien Cloet de SD Worx, c'est dû au fait que la problématique fait l'objet d'une plus grande attention sur le marché du travail et que les employeurs et le gouvernement prennent des mesures.
« Les employeurs se penchent souvent sur les possibilités de retour à un travail adapté ou sur mesure, et le gouvernement travaille également sur des programmes de réintégration », explique Cloet. « Ces efforts conjoints conduisent à une augmentation moins importante de l'absentéisme ».

L'absentéisme total augmente à mesure que les travailleurs vieillissent. Les plus de 50 ans sont le plus souvent malades, mais il est frappant de constater qu'au cours des dernières années la plus forte augmentation a été enregistrée chez les personnes dans la trentaine et la quarantaine qui ont dû trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie familiale.

Prévention

Prendre des mesures pour limiter l'absentéisme est important car le coût pour les entreprises ne peut être sous-estimé. SD Worx estime qu'il s'agit de 1 000 euros par travailleur à temps plein.
 


Sources :
VRT Nieuws, Bijna 1 op de 8 Belgische werknemers zat vorig jaar tussen een maand en een jaar ziek thuis, 15 février 2018
Métro, Le travailleur belge s'absente plus longtemps qu'avant pour cause de maladie, 15 février 2018
 

Publié 21-02-2018

  88