Sécurité

Qu'en est-il des semelles orthopédiques dans les chaussures de sécurité ?

Les travailleurs qui pour des raisons médicales portent des semelles orthopédiques, doivent également pouvoir placer celles-ci dans leurs chaussures de sécurité. Mais à quelles exigences doivent-elles satisfaire? L’expert en EPI Fred Foubert nous fournit une réponse à cette question.

Il n’existe aucune norme spécifique pour les chaussures de sécurité avec semelles orthopédiques. Etant donné que la législation existante concernant les chaussures de sécurité est d’application, les principes généraux doivent être respectés.

Dans la pratique celà signifie que la sécurité et le confort dans ces chaussures adaptées doivent être garantis, autrement dis que les semelles orthopédiques n’aient aucun impact négatif sur la sécurité ou le confort.

Lorsqu’un utilisateur (employeur) apporte des modifications à un EPI, qui impactent la fonction protectrice de cet EPI, cela est considéré comme une intervention qui affecte la responsabilité du fabricant relative à la conformité CE.

Car lorsque vous placez une semelle dans une chaussure de sécurité, celà peut engendrer une perte d’efficacité et de potentiels risques de sécurité. Les orteils peuvent par exemple être coincés car le volume libre dans la chaussure diminue. Une chaussure plus large peut être choisie afin de prévenir ces risques. De plus les chaussures de sécurité sont en principe antistatiques lorsqu’elles proviennent du fabricant. Une semelle peut impacter sur cette propriété, car la combinaison de la semelle intérieure et extérieure de la chaussure de sécurité détermine la valeurs antistatique.

Le fabricant conserve également tout de même sa responsabilité lorsque l’utilisateur met une semelle orthopédique dans ses chaussures. Le fabricant est notamment tenu d’attirer l’attention dans sa notice d’utilisation sur le fait que des modifications non autorisées par le fabricant peuvent provoquer des situations dangereuses qui ne tombent pas sous sa responsabilité.

Le nouveau règlement sur les EPI déjà approuvé (21 janvier 2016) mais pas encore publié, comporte des dispositions pour faire face à ce type de cas d’adaptation pour un utilisateur individuel.

Plus d’infos à propos des chaussures de sécurité sur senTRAL:

Publié 04-04-2016

  422