Sécurité

Quelques mesures pour travailler durant des températures excessives

C’est officiellement l’été. Même lors des journées très chaudes, la vie professionnelle continue. C’est pourquoi l’employeur et le conseiller en prévention doivent prendre des mesures appropriées pour protéger les travailleurs.

Que doit faire l’employeur?

En cas de chaleur excessive, l’employeur doit procéder à des mesures techniques et organisationnelles. Par exemple:
  • des mesures techniques qui agissent sur la température de l’air ambiant, l’humidité de l’air, les rayonnements thermiques ou la vitesse de l’air;
  • la diminution de la charge de travail physique;
  • des méthodes de travail alternatives;
  • la limitation de la durée et de l’intensité d’exposition;
  • la fourniture de vêtements de protection;
  • la mise à disposition des équipements de protection (vélums, couvre-chefs) …;
  • offrir des boissons rafraîchissantes appropriées gratuitement;
  • installer dans les locaux de travail un dispositif de ventilation artificielle.
Lorsque les valeurs limites du WBGT ont été dépassées, des périodes de repos doivent être accordées.

En quoi consiste le rôle du conseiller en prévention – médecin du travail?

1. Fixer la quantité d’efforts physiques que demande un certain type de travail. Un certain nombre d’exemples peuvent servir d’indication:
  • travail de secrétariat (très légère)
  • travail manuel à une table (légère)
  • travail en position debout (moyenne)
  • travaux de terrassement (très lourde)
2. Indiquer quelles mesures devraient être prises pour assurer une bonne acclimatation des travailleurs à la chaleur.
3. Donner des instructions par rapport aux périodes de repos autorisées et l'utilisation des salles de repos.
4. Fournir des informations sur la nature des boissons mises à disposition.

Groupes à risque

La réglementation du travail ne reprend aucune disposition particulière sur la protection contre l’ozone d’origine climatique. Cependant, il faut se pencher sur les groupes à risque particulièrement sensibles, comme:

  • les travailleurs ayant des problèmes respiratoires,
  • les travailleurs ayant des problèmes cardio-vasculaires,
  • les travailleuses enceintes,
  • les travailleurs âgés.

Des mesures organisationnelles constituent la meilleure protection, par exemple:

  • exécutez le travail physiquement lourd uniquement le matin; 
  •  évitez les heures supplémentaires;
  • exécutez un travail plus léger de sorte que le volume de respiration et la dose d’ozone inhalée diminuent;
  • travaillez à l’intérieur ou à l’ombre plutôt qu’à l’extérieur;
  • prévoyez des périodes de repos à l’intérieur;
  • évitez les charges supplémentaires d’autres agents irritants;
  • cloisonnez les lieux de travail en plein air à l’aide d’un vélum.
     

Publié 03-07-2015

  64