Saint-Nicolas et Père Noël en sécurité avec un masque ?

Les masques de sécurité qui protègent la respiration des travailleurs doivent bien s'ajuster au visage. Pour les hommes ayant des poils sur le visage, une attention particulière est nécessaire car la moustache et la barbe peuvent empêcher une bonne étanchéité du masque. Est-ce que cela signifie que la moustache et/ou la barbe sont taboues ? Ou y a-t-il des opportunités pour les travailleurs qui doivent porter un masque de jouer à Saint-Nicolas ou Père Noël ?


(foto: Pexels)

Les masques de sécurité sont utilisés comme équipement de protection individuelle (EPI) dans des environnements dangereux, comme par exemple en présence de substances et d'agents nocifs. Les essais d'aptitude et d'étanchéité doivent permettre de s'assurer de leur bon fonctionnement. Mais la pilosité faciale peut jouer les trouble-fêtes. Des directives claires sur la pilosité acceptable ou non sont alors nécessaires.

Les hommes qui aiment laisser pousser leurs moustaches ou leurs barbes peuvent trouver l'inspiration sur le site de l'institut américain NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health). Suite à la campagne "Movember" (*), ce dernier a publié une affiche ludique sur laquelle la compatibilité des barbes est présentée. De cette façon, les travailleurs portant un masque peuvent toujours porter une moustache ou une barbe en toute sécurité.
Apportez donc ciseaux, tondeuse ou rasoir et offrez-vous ainsi qu'à vos travailleurs, une moustache ou une barbe "sécuritaire" !

NIOSH insiste sur le fait que la pilosité faciale n'interfère pas nécessairement avec le bon fonctionnement d'un masque de sécurité :“It’s about to get a bit hairy”.

Les employés qui veulent faire preuve de créativité avec "le crayon", "le morse", "la brosse à dents" ou "l'abat-jour" (voir l'affiche : à quoi ressemblent toutes ces moustaches de sécurité ?) n'ont donc rien à craindre.

Mais attention : Saint-Nicolas et Père Noël sont un "peu trop poilus" et ils ne peuvent pas se mettre en route avec un masque de sécurité. Les travailleurs qui veulent encore jouer à Saint-Nicolas ou au Père Noël doivent donc se résoudre à porter un déguisement.


(bron: NIOSH)
(*) Movember en december

Mois de l'histoire, Mois du club sportif, Mois de l'ergonomie....Ces dernières années, chaque mois s'est vu attribué un thème. Les travailleurs qui doivent porter un masque ont peut-être épinglé le mois de novembre à leur calendrier. Depuis 2003, il peut aussi être rebaptisé 'Movember'. Depuis cette année-là en effet, la Fondation Movember demande aux hommes de laisser pousser leur barbe en novembre. Movember" est en effet une fusion de "moustache" et "November".

Par cette action annuelle, la fondation souhaite attirer l'attention sur les problèmes de santé des hommes (notamment le cancer de la prostate, le cancer des testicules et la vulnérabilité mentale). La fondation collecte également des fonds pour soutenir des projets de recherche dans le domaine de la "santé masculine". Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site Internet de la Fondation Movember.

Plus d'information sur senTRAL.be :

Publié 04-12-2019

  98