Sécurité

Tabagisme, surpoids, sous-poids : risque accru d’absence à long terme

Les fumeuses ont 35% plus de probabilité d'une absence à long terme pour cause de maladie, selon une nouvelle étude danoise de 7.401 travailleuses dans les soins de santé. Autre facteur important: le poids corporel.

Le surpoids et le sous-poids mènent tous les deux à un plus grand risque d'absences prolongées. Et c'est directement proportionnel. Plus une travailleuse dévie des normes pondérales, et plus elle risque de s'absenter pendant de longues périodes.
 
Par contre, plus une travailleuse est physiquement active pendant ses heures de loisirs, moins elle court le risque d’absences importantes du travail.
Ces constats se basent sur les réponses fournies par les 7.401 travailleuses à un questionnaire au sujet de leur environnement de travail et leur santé en 2005. Plus tard, les chercheurs les ont suivies pendant douze mois via le registre des allocations sociales danoises. Ce registre comprend entre autres des données, renouvelées chaque semaine, sur les paiements compensatoires lors des absences pour cause de maladie.

Publié 05-05-2015

  49