Sécurité

Travail en extérieur: attention à la berce du Caucase

La fondation des brûlés a communiqué un avertissement quant à la propagation de la berce du Caucase, une plante qui prolifère pour le moment dans la Région de Bruxelles. La plante contient une sève toxique qui peut causer des brûlures. Les travailleurs qui travaillent souvent à l’extérieur, comme les jardiniers, doivent donc rester bien attentifs.

A quoi ressemble la berce du Caucase?

En Belgique il existe deux sortes de berces du Caucase:
  • La berce géante du Caucase est haute de 5 mètres et a entre juillet et septembre des fleurs blanches d’un diamètre de 50cm à 1 mètre. Les énormes feuilles sont velues et la tige est colorée en rouge. Cette variante se trouve principalement le long des routes, chemins de fer, voies navigables et dans les jardins négligés et bois. Elle est surtout présente le long du ring de Bruxelles.
  • La berce du Caucase ordinaire n’a pas de tâches rouges sur la tige et est haute de 2 mètres.

Blessure après contact

La fondation des brûlés recommande de ne pas toucher la berce du Caucase car elle contient une sève toxique. Si la plante pousse dans l’environnement d’une plaine de jeu, il est conseillé de demander au service approprié de la commune de la retirer.
 
La berce du Caucase peut en effet causer des brûlures. Environ 24 heures après le contact avec la sève apparaissent des tâches rouges qui démangent, et qui quelques heures plus tard se transforment en une inflammation de la peau, avec cloques et gonflements. Les lésions guérissent après une ou deux semaines. Après la guérison il eut subsister une coloration brune (hyperpigmentation) sur la peau.
 
La sève de la berce du Caucase présente également un risque d’intoxication si elle est avalée. Si la sève entre en contact avec les yeux, une cécité permanente peut se produire dans le pire des cas. La berce du Caucase ordinaire est plus fréquente en Belgique mais moins dangereuse. En combinaison avec la lumière du soleil un contact avec la plante peut causer des irritations.

Protection

Le principal groupe à risque est constitué des personnes qui, via leur travail, entrent en contact avec la plante, comme les jardiniers et les architectes paysagistes. Désherber sans gants ou l’utilisation d’outils sans protection conduisent souvent à une photodermatose. Parce que le contact avec la plante en elle-même est totalement indolore, les personnes peuvent après le contact continuer à travailler durant des heures avant de s’en rendre compte.
 
Toute personne qui travaille dans un endroit où la berce du Caucase est présente devrait être informée sur les risques pour la santé. Lors des travaux d’extérieur (élagage, tonte) le contact avec la plante doit être évité. Il faut éviter que la sève de la berce du Caucase ne touche la peau. Il existe quelques mesures de protection:
  • Ne pas toucher les plantes ou ne pas les frotter sur la peau nue. La peau affectée doit être protégée de la lumière ultraviolette. La toxicité peut être la conséquence de toute activité qui cause des ecchymoses, coupures,….
  • Couvrir toutes les parties du corps avec des vêtements de protection. La matière synthétique est préférable car le coton ou le lin absorbe la sève. Porter des gants avec de longues manches. Durant la tonte des lunettes de protection sont recommandées. Assurez-vous que les gants rendus humides par la sève n’entrent pas en contact avec la peau. Les outils modernes tels que les débroussailleuses peuvent éjecter de la matière végétale pulvérisée; lors de l’utilisation des lunettes de protection et masque buccal offrent une protection nécessaire.

Que faire après un contact avec la plante?

Si vous entrez en contact avec la berce du Caucase, vous devez prendre les mesures suivantes:
  • Rincez et lavez abondamment et immédiatement la peau avec de l’eau froide et du savon, sous un jet d’eau puissant.
  • Allez voir un médecin pour examiner les lésions cutanées ou prenez contact avec un centre des brûlés, d’autant plus si le contact a été intense.
  • Effectuez des soins efficaces (rincer quotidiennement, désinfecter et mettre un nouveau pansement).
  • Un traitement de la peau avec des stéroïdes peut, si c’est appliqué rapidement, réduire l’inconfort.
  • La plaie doit être tenue à l’écart du soleil.
  • Si la sève a atteint les yeux, ceux-ci doivent être abondamment rincés et il est préférable de se rendre dans un service d’urgence.
  • Après guérison évitez le soleil durant 6 mois. Utilisez de la crème solaire et/ou des lunettes de soleil.

Publié 30-07-2015

  48