Sécurité

Travailler de façon ergonomique sur une tablette

Ces dernières années, les tablettes sont devenues de plus en plus courantes et se sont même frayé un chemin parmi les outils professionnels ordinaires. Elles se révèlent en effet très pratiques pour lire des informations lors de réunions, prendre des notes ou gérer sa messagerie; de plus, elles s'emportent partout. Pourtant, leur usage présente certains désavantages, notamment au niveau ergonomique. Voici quelques éléments auxquels il convient de prêter attention.

Tablettes : les inconvénients potentiels d'un usage prolongé

Si vous travaillez souvent sur une tablette sans prêter attention à votre posture, vous courez un risque accru de souffrir de douleurs à la nuque, au dos et aux poignets. De plus, comme pour les autres appareils à écran, vous devez aussi tenir compte de la fatigue oculaire qu'elle engendre.

Quelques conseils

  • Évitez de surcharger votre nuque et votre dos en plaçant la tablette juste devant vous. Glissez-la dans un support adéquat, de préférence réglable en hauteur.
  • Vous travaillez debout avec une tablette ? Interrompez vos tâches de temps à autre (toutes les 60 à 90 minutes) en marchant, en faisant quelques exercices ou même en vous asseyant. De toute manière, il est toujours utile de changer régulièrement de position, y compris quand on travaille assis.
  • Évitez les contraintes de surcharge sur vos poignets en utilisant un support adéquat sur lequel déposer votre tablette. Vous êtes parti pour plus d'une heure d'affilée sur votre tablette ? Choisissez alors un support avec clavier et/ou souris externe(s), toujours plus facile à utiliser qu'un écran tactile. Vous devez voyager ? Utilisez un étui ou une housse solide qui vous permettra de transporter plus facilement l'appareil. Il existe des modèles très pratiques dotés d'une bande élastique au dos, où vous pouvez glisser la main.
  • Tous les autres conseils ergonomiques propres au travail sur écran restent bien entendu d'actualité. Évitez par exemple de surcharger vos yeux en vous ménageant régulièrement une pause. Détournez de temps à autre votre regard de l'écran – cela délassera vos muscles oculomoteurs. Veillez aussi à ce que la luminosité de l'écran soit adaptée à l'environnement et modifiez éventuellement la taille des caractères afin de pouvoir tout lire aisément sans devoir tenir la tablette trop près de vos yeux.

Autres spécificités à garder à l'esprit quand on travaille sur plusieurs écrans

Vos tâches exigent que vous travailliez avec deux écrans ? Mieux vaut alors choisir deux écrans identiques (même format, mêmes réglages, même résolution...) en évitant de combiner une tablette et un moniteur "ordinaire". Le réglage correct des deux écrans vous permettra de conserver une position optimale de la tête et de la nuque. De plus, le choix de deux écrans identiques n'imposera à vos yeux qu'une adaptation minime lors du passage de l'un à l'autre.

Les obligations de l'employeur

Si, en tant qu'employeur, vous occupez du personnel appelé à travailler de façon prolongée sur écran (sur une tablette, par exemple), vous êtes tenu de réaliser une analyse des risques et, le cas échéant, de prendre les mesures qui s'imposent. Gardez également à l'esprit que même si vous mettez des postes de travail parfaitement ergonomiques à la disposition de votre personnel, leur effet peut être annulé par un comportement qui ne l'est pas. Vous devez donc sensibiliser vos collaborateurs à l'importance d'adopter une position adéquate et de bouger suffisamment quand ils travaillent sur écran.

Toutes les obligations en la matière sont répertoriées par l'AR du 10 octobre 2012 fixant les exigences de base générales auxquelles les lieux de travail doivent répondre. Les critères minimaux pour l'aménagement d'un poste de travail avec écran figurent dans l'AR du 27 août 1993 et sont toujours d'application.

Publié 01-10-2015

  86