Sécurité

Un quart des travailleurs ne sont pas heureux au travail

Un travailleur sur quatre n’est pas satisfait de sa fonction et ne s’y sent pas bien. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé pour la chaîne d’agences d’intérim Tempo-Team. Un job passionnant rend les salariés heureux, un manque de reconnaissance les rend malheureux.

À la demande de Tempo-Team, 800 salariés ont été interrogés. L’objet était de savoir s’ils étaient satisfaits de leur fonction et heureux au travail. Le score de satisfaction moyen obtenu est de 7,3/10. D’après Tempo-Team, les travailleurs belges sont donc « relativement heureux ». Un tiers des personnes interrogées indiquent même être très satisfaites de leur fonction et s’y sentir vraiment bien. En revanche, un quart des sondés affirment sans détour qu’ils ne sont pas satisfaits de leur fonction et qu’ils ne sont pas heureux au travail.

Selon le sondage, les facteurs suivants rendent heureux :

  • un job passionnant
  • des collègues sympathiques
  • un degré d’autonomie suffisant

Selon le sondage, les facteurs suivants rendent malheureux :

  • un manque d’estime
  • une forte pression liée au travail
  • une mauvaise ambiance de travail

«Un travail passionnant et socialement pertinent qui offre un degré d’autonomie suffisant rend les salariés heureux», explique Tempo-Team.
«Les travailleurs heureux attachent clairement plus d’importance à des fonctions dont le contenu est intéressant, tandis que les salariés qui se sentent moins bien au travail choisissent plutôt la stabilité et la proximité par rapport au domicile.»

Le type de management joue également un rôle. Parmi les salariés malheureux au travail, un sur deux indique qu’un peu plus de reconnaissance de la part de l’équipe dirigeante pourrait l’aider à se sentir mieux.

Voir aussi sur senTRAL:

Publié 20-03-2017

  118