Sécurité

Un travailleur sur trois accepte les appels professionnels pendant ses vacances

Une enquête menée par le bureau d’étude indépendant 365Analytics auprès de 1.000 travailleurs belges à la demande de l’assureur Delta Lloyd Life révèle qu’un tiers des travailleurs décrochent leur GSM en période de congé car l’employeur attend d’eux qu'ils soient constamment disponibles. Ce phénomène préoccupe les professionnels de la santé.
 
Le smartphone : un cadeau empoisonné
Fanya Verhenne, collaboratrice au service Promotion de la santé mentale du Vigez, constate que le smartphone est un cadeau empoisonné. Avec un smartphone, nous sommes disponibles toute la journée, week-end compris. Et nous nous étonnons encore que le nombre de burn-outs, de symptômes psychosociaux et liés au stress augmente chaque année... Il est prouvé que nous avons besoin de huit jours de vacances en moyenne pour nous détacher véritablement du travail, nous débarrasser de tout le stress accumulé et recharger nos batteries. Une seule période de vacances plus longue est donc préférable à quelques jours intercalés régulièrement pendant l’année. À une condition toutefois : durant cette période de repos, il ne faut pas s’astreindre à une foule d’obligations, au risque de remplacer simplement un stress par un autre.
 
Responsabilité partagée
Les dirigeants ne sont pas les seuls responsables de cette situation, explique Annelore Van Herreweghe de Delta Lloyd Life. Il s’agit plutôt d'un phénomène de société : beaucoup de gens sont en ligne 24h/24 sur Facebook ou d’autres réseaux sociaux. Un comportement qui se poursuit au bureau.
 
Cela ne signifie toutefois pas que l’employeur ne peut être une partie de la solution. Par exemple, chez Delta Lloyd Life, lorsqu’un collaborateur part en vacances, il reçoit l’appui d'un collègue qui assure le suivi de son travail. L’entreprise demande à ses dirigeants de veiller au respect de ce principe. Elle insiste également pour que les collaborateurs sachent qu'ils ont droit à une vie privée et à ne pas être dérangés pendant leurs congés.
 

Publié 06-07-2016

  48