Sécurité

Votre entreprise est-elle prête pour le télétravail ?

Le télétravail est considéré comme une solution aux nombreuses problématiques auxquelles doit faire face le travailleur moderne. Par exemple, un équilibre vie professionnelle et privée perturbé, une mobilité difficile, le manque d'autonomie dans la fonction, etc. Toutefois, les chercheurs Tinne Vander Elst, Ronny Vehoogen et Lode Godderis en sont arrivés à la conclusion que ce n'est pas le télétravail en soi qui est responsable de l'augmentation du bien-être professionnel, mais la manière dont l'employeur parvient à encadrer adéquatement le travail, qu'il soit réalisé à domicile ou au sein de l'entreprise.

Effets positifs du télétravail

Des études préalables nous ont déjà appris qu'il existait un lien positif entre le télétravail et la satisfaction de l'emploi, l'implication dans l'organisation et la productivité, pour autant que l'on ne travaille pas trop souvent à la maison.

L’encadrement du travail est déterminant pour le bien-être

L’étude n’a pas pu établir de relation directe avec le bien-être. Le seul inconvénient pour les télétravailleurs qui exercent leur activité de manière trop intense à la maison est qu'ils ne bénéficient plus du soutien social de leurs collègues. Le sentiment de pouvoir moins faire appel à eux peut dès lors compromettre leur bien-être.

Toutefois, ce n'est pas l'intensité du télétravail qui détermine si vous êtes heureux dans votre travail, mais la manière dont vous vous sentez encadré au travail, que vous travailliez ou non à la maison. Les facteurs tels que le soutien social, la participation aux décisions, l'autonomie et un bon équilibre entre vie professionnelle et privée sont bien plus déterminants pour le bien-être que le fait de travailler ou non à la maison.

Si, en tant qu'employeur, vous voulez veiller à ce que vos télétravailleurs se sentent bien dans leur travail, il ne suffit pas de leur fournir les bons outils. Toute l'organisation du travail devra accompagner les télétravailleurs et maintenir leur relation avec leurs collègues qui ne font pas de télétravail. Il faudra notamment réfléchir à la façon dont ils pourront contacter les autres et rester impliqués dans le fonctionnement de l'organisation.

Publié 07-02-2018

  76