Sécurité

Vous êtes un « farmer » ou un « sheriff » ?

Comment incitez-vous vos collaborateurs à intégrer la sécurité comme élément incontournable de leur routine quotidienne ? Cherchez-vous à les convaincre par les faits purs et durs ou adoptez-vous plutôt une approche de type coaching ? Jurez-vous uniquement par les modèles de prévention éprouvés ou préférez-vous expérimenter, quitte à essuyer l’un ou l’autre échec ?

Selon la loi sur le bien-être au travail, le conseiller en prévention est là pour aider l’employeur à élaborer une politique de prévention. À l’occasion du HSE World Event, Johan Moeys, Growth Architect chez Atlas, a détaillé la façon dont les conseillers en prévention pouvaient amener les travailleurs à adopter un comportement sûr et comment ces méthodes de persuasion pourraient encore évoluer à l’avenir.


Johan Moeys - HSE World Event 2017

La sécurité est l’affaire de tous

Pour optimiser la sécurité au travail, il est impératif que tous les travailleurs soient convaincus de son importance. C’est au conseiller en prévention et à la direction de persuader chacun d’eux, ce qui prend plus de temps chez certains que chez d’autres.  Un enchaînement d’actions s’impose pour parvenir à cette fin. C’est un processus continu au cours duquel il faut insister sans cesse sur le caractère vital de la sécurité au travail.

Le profil du conseiller en prévention

Wolters Kluwer a élaboré un test qui permet aux conseillers en prévention d’identifier le profil qui leur correspond le mieux : All Rounder, Einstein, Coach, Sheriff ou Farmer. Les chiffres provisoires révèlent que deux tiers de ces professionnels sont des All Rounders. Selon l’avis des répondants, que partage aussi Johan Moeys, c’est également vers ce profil qu’il conviendra de tendre à l’avenir. Cela signifie que l’employeur doit impliquer davantage le conseiller en prévention dans la définition de sa politique. Dès lors, ce dernier se verra investi d’une plus grande compétence décisionnelle et son avis impactera plus facilement la direction, ce qui se traduira par une meilleure intégration de la prévention dans la politique générale de l’entreprise.

Suscitez l’intérêt par la communication

À mesure que le conseiller en prévention endossera ce rôle plus stratégique, des ambassadeurs le relayeront pour une partie de ses tâches, notamment :

  • les inspections à effectuer sur le terrain
  • la communication des instructions

Les ambassadeurs sont des travailleurs qui apprécient la sécurité au travail et montrent par leur comportement à quel point il est judicieux d’exécuter ses tâches dans de bonnes conditions de sécurité, sans perdre en efficacité. Ils sont disposés à promouvoir la sécurité au travail mais ont encore besoin d’un petit coup de pouce. Grâce à leur désignation officielle en tant qu’ambassadeurs, ils se distinguent de la masse, ce qui peut les motiver à donner en permanence le bon exemple aux autres travailleurs.

Le conseiller en prévention doit partager les informations dont il dispose et les transposer en consignes pratiques pour les ambassadeurs, suivant le principe learn – teach – do. Tout l’art consiste à exposer les connaissances de la façon la plus simple possible. Limitez l’information à ce que les travailleurs doivent réellement savoir. Communiquez-la progressivement afin qu’ils aient le temps de l’assimiler. Le conseiller en prévention doit “nourrir” en permanence ses ambassadeurs en leur distillant une sélection de ses propres connaissances.

Qui n’avance pas recule. Pour les conseillers en prévention, l’apprentissage permanent est un objectif essentiel qui peut prendre la forme de recyclages réguliers mais aussi passer par la participation à des groupes de discussion sur les médias sociaux ou la visite à certains événements lors desquels ils peuvent entrer en contact avec d’autres professionnels HSE.

Be hard on the facts, soft on the people

Aucune action visant à améliorer la sécurité au travail ne peut négliger l’interaction entre les éléments rationnels et subjectifs. La politique doit se concentrer sur les faits et non sur les personnes. Célébrez les succès engrangés avec tous vos travailleurs, car la réussite est le meilleur incitant qui soit pour continuer les efforts. Et n’hésitez jamais à féliciter ceux qui privilégient la sécurité au travail.

 
 

Publié 15-05-2017

  176