Risques psychosociaux

En 2016, 392.000 travailleurs ont passé plus d’un an à la maison pour cause de maladie. Plus d’un tiers d’entre eux souffrent de troubles psychosociaux, notamment de burn-out ou de dépression. Quant au nombre de trentenaires coincés à la maison avec un burn-out, il a doublé en l’espace de 5 ans. Voilà ce qui ressort d’une vaste enquête menée par la KU Leuven, la VUB, l’UGent et Odisee. La moitié des travailleurss’attendent à souffrir un jour de burn-out. Et un quart d’entre eux s’y attendent déjà dans les 5 prochaines années. L’intérêt de ces chiffres est que les gens sont conscients que cela peut leur arriver. Et cette conscience est précisément une condition essentielle pour pouvoir faire de la prévention.


A condition que nous gérions mieux nos carrières. Et que les organisations tiennent compte des risques psychosociaux et créent le bon environnement de travail. C’est la responsabilité de tous : professionnel, dirigeant, conseiller en prévention, collaborateur et professionnel RH.

Faites le test du stress

Charge psychosociale au travail

 

 

Articles liés

Sélection des articles concernant la gestion des risques psychosociaux au travail